BEPC, CAP et BEP 2016 : « On reviendra arroser avec vous ! »

1000 0

C’est parti depuis ce matin de mercredi 1er juin 2016 pour les trois (03) examens scolaires que sont le Brevet d’Etudes du premier cycle (BEPC), le Brevet d’Etudes professionnelles (BEP) et le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) sur toute l’étendue du territoire national. Le top de départ de ces examens a été donné dans la région du Centre par le gouverneur Joachim Somda au Centre d’enseignement technique féminin(CETF) et au Lycée Nelson Mandela à Ouagadougu.

« Soyez sages, écrivez lisiblement et réfléchissez bien avant d’écrire ». Tel un professeur de lycées et collèges, ce sont là les mots du gouverneur à une partie des 66 574 candidats aux 3 examens de fin d’année scolaire. Joachim Somda a utilisé les mêmes termes dans les classes de composition pour encourager les candidats avant de procéder à l’ouverture des enveloppes contenants les sujets.

Hien Solange est la responsable du collège technique d’enseignement. Là, 87 candidats composent pour obtenir le  CAP et 42 candidats pour le BEPC. « Il n’y a pas de problème chez nous. Tout est prêt et nous allons démarrer », confie-t-elle. La fin des épreuves techniques dans ce centre est attendue pour le 21 juin. Ce que confirme le gouverneur. « Rien ne nous a été signalé comme incidents », a dit Joachim Somda.

Le premier responsable a souhaité « bonne chance à toutes et à tous »,  et particulièrement à  «la région du Centre d’avoir le plus grand nombre d’admis au BEPC, CAP et au BEP ». Et comme, c’est le cas à l’accoutumée, il a   terminé par un « on reviendra arroser avec vous » avant de quitter les salles de composition.

« Un homme comblé », c’est le titre de la première épreuve du BEPC qu’est la dictée. Il ne reste plus qu’à souhaiter à toutes et tous et  de sortir comblé(e)s à la fin de tous les examens.

Oui Koueta

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *