Burkina : Trois policiers tués dans une attaque à main armée

315 4

Trois policiers ont perdu la vie dans l’attaque à main armée d’un poste frontalier à Intagom dans la Région du Sahel (près de la frontière du Mali) dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2016, a appris Burkina24 auprès de sources sécuritaires. L’attaque a été perpétrée par des individus  non encore identifiés.

En rappel, des commissariats de police ont été la cible d’attaques ces dernières semaines.  Le Commissariat de police de Koutoukou a fait l’objet d’une attaque dans la nuit du 17 mai 2016 faisant deux blessés parmi les policiers.  Le ministre de la sécurité intérieure Simon Compaoré avait conclu à un attentat terroriste.

Un autre commissariat avait été victime d’une attaque similaire perpétrée par quatre individus à motos, le 10 mai 2016 à Loropéni dans le Sud-Ouest du Burkina. Les services de police étaient sur le qui-vive depuis ce week-end.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre