Hauts-Bassins : Plus de 39 000 élèves à la conquête du CEP

566 0

Au Burkina Faso, les élèves passent aujourd’hui, mardi 7 juin 2016, le Certificat d’Etude Primaire (CEP), le premier diplôme de l’école primaire. Dans la région des Hauts-Bassins, c’est le gouverneur de la région, Antoine Atiou qui a ouvert la première épreuve de l’examen à Bobo-Dioulasso.

Ils sont au total 39 756 élèves à passer le Certificat d’Etude Primaire (CEP), dans la région des Hauts-Bassins, constituée de la province du Houet, du Kénédougou et du Tuy. Le lancement des épreuves a été fait par le gouverneur de la région, Antoine Atiou, ce mardi 7 juin 2016 à Bobo-Dioulasso.

 

Le gouverneur a ouvert l'enveloppe devant tout les acteurs de l'éducation
Le gouverneur a ouvert l’enveloppe devant tous les acteurs de l’éducation

« Cette année nous avons environ 39 756 candidats pour la région, a-t-il dit à l’occasion. Nous avons tenu à les encourager, à leur dire que les autorités que nous sommes sont aussi des parents d’élèves. Nous souhaitons qu’ils s’appliquent, qu’ils réussissent  à cet examen qui est le premier à l’école primaire ».

Par ailleurs, son souhait est que tout se passe dans le calme, « comme par le passé afin que nous puissions administrer des épreuves, les corriger et délibérer sans difficultés ».

20160607_071746Le Directeur régional de l’enseignement secondaire, chargé de l’intérim du DRENA, Mamadou Michel Ouédraogo a rappelé que les candidats étaient au nombre d’environ 38 000. Un chiffre qui est en augmentation par rapport aux prétendants de l’année 2016.

Ce qui pose déjà la question de l’accueil des futurs admis dans les classes de 6e. Michel Ouédraogo rassure qu’il y a des perspectives en cours à travers la construction d’établissements. « Nous ferons en sorte qu’il y ait des infrastructures pour accueillir les élèves qui sont admis au CEP », a-t-il dit.

Ousmane TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso


Le CEP en Chiffres

348 613 candidats en 2016 contre 330 634 en 2015 soit une hausse en valeur absolue de  17 979 candidats correspondant à un taux d’accroissement de 5,43%. Les effectifs du CEP sont constitués de 47,81% de garçons et 52,19 % de filles.

Cet effectif prend en compte:

  • 201 candidats en situation de handicap dont 39 non-voyants ; 48 malvoyants ; 122 malentendants et 02 handicapés moteurs (amputés des deux membres supérieurs). Cet effectif a connu un accroissement de 18, 54% par rapport à la session de 2015 ;
  • 3048 candidats bilingues dont l’accroissement est de 68, 72% par rapport à la session précédente.

L’examen du CEP mobilisera environ 50 900  acteurs et 3 470 agents de sécurité. Les candidats  composeront dans 1735 salles.

Le budget global de l’organisation est de 3 784 636 973 Francs CFA.:

DCPM/MENA

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *