Côte d’Ivoire: Les 5 étapes du retrait définitif de l’Opération des Nations unies

409 0

Dans un communiqué datant du 9 juin, l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire, Onuci, a donné le détail du calendrier de son départ du pays.

1- Fin du mois de juin 2016

L’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire, ONUCI s’active à cesser ses activités opérationnelles dans la capitale Yamoussoukro,  àKorhogo dans le nord, à Bondoukou dans le nord-est et à Guiglo à l’ouest à la fin de ce mois de juin 2016.

2- 31 août 2016

La réduction de la composante militaire à un maximum de 2 000 hommes est prévue en Août 2016. Depuis 2012, au lendemain de la crise post-électorale qui a vu l’arrestation de Laurent Gbagbo et l’arrivée d’Alassane Ouatarra au pouvoir, le nombre de casques bleus en Côte d’ivoire est passé à 9 792 hommes.

3- D’ici décembre 2016

La réduction de la composante policière  à un maximum de 250 hommes contre 1 500 présentement.

4- 30 avril 2017

Selon les responsables de l’ONUCI, à la date du 30 avril 2017, toutes les forces de sécurité stationnées en Côte d’Ivoire seront entièrement retirées. Les deux derniers mois restants, avant la date officielle de retrait, serviront à traiter des détails administratifs et comptables de la mission.

5- 30 juin 2017

Cette date marque le départ officiel et définitif de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire après 12 ans de présence dans le pays.

C’est sur la demande de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, que le conseil de sécurité des Nations Unis a autorisé la mise en place de cette force pour faciliter le respect de l’accord de paix signé en janvier 2003 entre le gouvernement de Laurent Gbagbo et la rébellion dont l’actuel président de l’assemblée nationale, Guillaume Soro, en était le leader.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *