Achille Tapsoba et Zambendé débarqués d’avion : L’opposition condamne

156 2

L’opposition politique burkinabè s’est alignée derrière Achille Tapsoba et Zambendé Théodore Sawadogo, deux hauts cadres du Congrès pour la démocratie et le progrès (le premier en est le président intérimaire et le second, secrétaire chargé de la trésorerie et du patrimoine), qui ont été empêchés de voyager.

La décision de soutenir les deux membres de l’ex-parti au pouvoir est intervenue à l’issue d’une réunion statutaire des partis politiques membres du Chef de file de l’opposition politique (CFOP) tenue le 14 juin 2016, et dont Burkina24 a reçu une copie du compte rendu.

L’opposition, dans ce compte rendu signé du service de communication du CFOP,  déclare que “fidèle aux principes élémentaires de l’Etat de droit, et soucieux de l’égalité rigoureuse de tous les citoyens devant la loi, (…) tient à  marquer  sa désapprobation totale face à de tels agissements qui relèvent de l’arbitraire”. Par conséquent, “elle condamne unanimement et fermement cette interdiction de voyager faite sans production d’un justificatif légal, et en plus doublée d’une claire volonté d’humilier”.

Par ailleurs, les opposants ont estimé que le ministre de la sécurité intérieure Simon Compaoré n’était pas dans son rôle en empêchant Zambendé Sawadogo et Achille Tapsoba de prendre leur vol. Pour le CFOP, le ministre d’Etat s’est “ainsi substitué à la justice burkinabè, seule habilitée à prononcer des interdictions de sortir du territoire avec des motifs clairs et valables“.  Les opposants ont enfin encouragé les concernés à “user des voies légales pour faire toute la lumière sur cette affaire“.

Pour rappel, le  4 juin 2016, en partance pour la Côte d’Ivoire Achille Tapsoba et Zambendé Théodore Sawadogo ont été priés de redescendre de l’avion et ont ainsi appris qu’ils étaient interdits de voyager. Le ministre d’Etat en charge de la sécurité intérieure Simon Compaoré avait indiqué qu’il ne fallait pas en faire un “particularisme” et que les questions sécuritaires étaient primordiales.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre