Nicolas Anelka à propos de Pogba : « Quand on aime quelqu’un on cache ses défauts »

L’ancien international français Nicolas Anelka a réagi à travers une vidéo postée sur les réseaux sociaux sur les critiques de la presse envers son compatriote Paul Pogba qui aurait fait un bras d’honneur à l’endroit de la presse française après le but de Dimitri Payet contre l’Albanie. La presse française  critiquait ses prestations avec l’équipe de France à l’Euro 2016. Pour Nicolas Anelka, l’essentiel se trouve dans le terrain puisque la France compte six points en deux matchs. Il a surtout taclé la presse française.

 

« La presse française, vous n’êtes pas fatigués de créer des polémiques à chaque fois ? Sérieux ! 2010, c’était vous. 2012 c’est encore vous.  2016 aussi ! Encore, ce n’est pas un tel qui est venu en claquette au repas et qui fait les gros titres. On s’**f** de ça. Quand c’est pas l’autre brioche qui parle  à la télévision et qui taille l’autre joueur de l’équipe de France alors qu’il a litige avec lui…

Aujourd’hui, carrément ça c’est une polémique sur un joueur de l’équipe de France qui aurait fait, soi-disant un bras d’honneur. En vérité on s’**f** de ça. La vérité elle est où ? C’est que l’équipe de France a joué deux matchs, deux victoires donc six points.  C’est tout ! C’est le principal.

Ho oui, non c’était difficile. Ouais, c’était difficile. Le football c’est difficile. Ho oui non mais c’était de la chance. C’était de la chance effectivement mais la chance, il faut la créer. Donc, messsieurs de la presse si vous aimez l’équipe de la France, vous aimez la France et vous aimez les joueurs essayez, s’il vous plait d’aider les joueurs quand ils sont en difficulté et arrêter de les tailler. Quand on aime quelqu’un, on cache ses défauts. Donc si vous aimez l’équipe de France et que vous voulez qu’ils aillent le plus loin possible, aidez-les. Pour une fois ».

Dans un communiqué, Paul Pogba a démenti n’avoir jamais eu envie de manifester ou de se venger envers qui que ce soit.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page