Bobo : Une jeune fille égorgée

1182 8

Le cadavre d’une jeune fille qui a été égorgée a été découvert dans la matinée du mercredi 22 juin 2016, derrière la cour du Centre d’Etudes et d’Expérimentations économiques et sociales de l’Ouest (CESAO) à Bobo-Dioulasso. Des investigations sont en cours afin de déterminer les raisons et trouver les potentiels coupables.

Bobo s’est réveillé ce 22 juin 2016 avec l’information sur la découverte du cadavre d’une jeune fille. Des badauds ont pris d’assaut l’arrière de la cour du la cour du Centre d’Etudes et d’Expérimentations économiques et sociales de l’Ouest (CESAO) à Bobo-Dioulasso, le lieu de la macabre découverte, cherchant à connaître l’identité de la victime. Les forces de l’ordre et quelques autorités régionales sont également présentes.

Le corps de la jeune fille est couvert par un pagne.  Une perruque est déposée à côté d’elle ainsi qu’un pied de chaussures.

« Nous avons découvert le cadavre d’une jeune fille égorgée », a déclaré Hikoti Gnoumou substitut du procureur, interrogé par des hommes de médias. Mais il n’a pas d’autres informations pour le moment, notamment sur l’identité de la victime.

En attendant, les supputations vont bon train sur les raisons de cette mort atroce. Meurtre, assassinat ou sacrifice rituel se mêlent dans les commentaires des badauds. « Nous ne pouvons rien dire sans avoir les résultats de l’enquête qui sera ouverte », a pour sa part déclaré le substitut du procureur.

Ousmane TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *