Maison du Burkina en Côte d’Ivoire : « Nous sommes en train de rattraper les choses » (Alpha Barry)

276 0

La Maison du Burkina en Côte d’Ivoire a été au cœur du Conseil de ministres de ce mercredi 22 juin 2016. Ainsi, il a été approuvé la passation de marchés avec trois entreprises de contrôle. Le ministre des affaires étrangères, de la coopération et des Burkinabè de l’extérieur Alpha Barry est revenu sur les décisions finales à l’issue de la rencontre hebdomadaire.

Le projet de la Maison du Burkina (de 17 étages) est à un stade « très avancé », a affirmé le ministre des affaires étrangères Alpha Barry. Le bâtiment principal, dit-il, est jusqu’au 9ème étage. Mais, « il y avait un dysfonctionnement ». Un dysfonctionnement dû selon le ministre à l’absence d’une société de contrôle des travaux.

« Ce qui est dangereux », commente-t-il, d’où l’approbation du marché de 2 550 000 000 F CFA avec les entreprises AABED du Burkina, SICOPCI de Côte d’Ivoire et le bureau Veritas, une société internationale. Cette somme donc devrait permettre de mener à bien la construction du bâtiment.

Un bâtiment dont les travaux n’auraient pas dû débuter sans l’aval d’entreprises de contrôle. Un retard que les autorités actuelles tentent de rattraper. « Nous sommes en train de rattraper les choses », a dit le ministre. Question de relancer le chantier.

« Un chantier pour lequel nos parents en Côte d’Ivoire ont longtemps cotisé, pour lequel tous ceux qui établissent les cartes d’identité consulaires cotisent, puisqu’il y a une partie du coût de la carte consulaire qui va dans le financement de la maison du Burkina », souligne le ministre.

Une chose est sûre, le projet de 25 milliards de F CFA suit son petit bonhomme de chemin, même si  « pour le moment, il y a des discussions avec les autorités ivoiriennes autour du nombre d’étages. Mais, pour faire avancer les travaux, l’entrepreneur a démarré les travaux du bâtiment annexe qui va abriter le consulat général ».

Oui Koueta

Burkina24

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre