RD Congo : Moïse Katumbi condamné à 3 ans de prison ferme

191 0

Selon Jeune Afrique, citant des sources judiciaires locales, le tribunal de paix de Kamalondo à Lubumbashi, dans le sud de la RD Congo, a condamné ce mercredi 22 juin 2016 l’homme d’affaire, Moïse Katumbi,  à 36 mois de prison ferme et à une amende d’un million de dollars de dommages et intérêts. Cette condamnation fait suite à son implication dans une affaire de spoliation d’immeuble.

Tandis qu’un avocat du barreau de Lubumbashi, plusieurs autres sources judiciaires locales, un membre du gouvernement congolais ainsi que des médias proches du pouvoir à Kinshasa ont confirmé cette information, les avocats de la défense ont estimé n’avoir « pas encore été notifiés de cette condamnation ».

Le citoyen grec du nom d’Alexandros Stoupis a accusé Moïse Katumbi d’usage de faux en écriture pour s’accaparer une parcelle dans la commune de Kampemba à Lubumbashi.

Mais selon l’entourage de l’opposant congolais, l’immeuble disputé appartiendrait à Katebe Katoto, demi-frère de Moïse Katumbi, qui a décidé à son tour de déposer une plainte contre Alexandros Stoupis mercredi.

Au passage, rappelons que Moïse Katumbi a déclaré sa candidature à la prochaine présidentielle congolaise.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Jeune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

COMMUNIQUE RGPH

Posté par - 10 décembre 2019 0
Le dénombrement de la population dans le cadre du cinquième Recensement général de la population et de l’habitation (5e RGPH)…