Angola : UNITEL planche sur un programme de diagnostic du paludisme sur mobile

453 0

Dans le cadre du projet « Stop Malaria », l’opérateur de téléphonie mobile angolais UNITEL planche actuellement sur un programme numérique pour le diagnostic du paludisme sur mobile. Selon Humberto Alves Mbote, le directeur des relations institutionnelles et de la responsabilité sociale d’entreprise chez UNITEL, le programme numérique est pour le moment en phase de test dans le département Innovations. Rapporte Agence Ecofin.

Se confiant à l’Agence de presse angolaise (Angop), Humberto Alves Mbote aurait déclaré qu’UNITEL travaille sur le projet « Stop Malaria » avec  la Direction nationale de lutte contre le paludisme. L’objectif d’Unitel dans cet engagement contre le paludisme, aux côtés de l’Etat, est de contribuer à l’éradication de la maladie à l’origine de plusieurs décès dans le pays chaque année.

UNITEL n’est pas la première entreprise à mettre le mobile et le numérique à contribution pour éradiquer le paludisme. Une innovation similaire a déjà été conçue par un groupe d’étudiants en informatique de l’Université de Kampala en Ouganda qui ont mis sur pied un mécanisme qui permet de détecter le paludisme à partir d’un smartphone, sans piqûre ni prise de sang.

Le patient introduit simplement son doigt dans un détecteur infrarouge capable de détecter les globules rouges dont la forme change lorsqu’ils sont affectés par le paludisme. L’appareil analyse les données et affiche le diagnostic en quelques secondes.



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *