Côte d’Ivoire: Une pétition pour la libération de Laurent Gbagbo lancée

118 0

L‘écrivain ivoirien Bernard Binlin Dadié et l’ancien Premier ministre togolais Joseph Kokou Koffigoh, ont initié depuis quelques jours une pétition visant à recueillir au moins 20 millions de signatures pour la libération de l’ex-chef d’Etat ivoirien incarcéré à la Haye, Laurent Gbagbo. Ce mercredi 22 juin 2016, le lancement officiel de cette opération a été annoncé au cours d’une conférence de presse à Abidjan. 

Cette pétition est l’initiative de l’écrivain et homme politique ivoirien Bernard Dadié et de l’ancien Premier ministre togolais, Joseph Kokou Koffigoh qui selon eux devrait “apporter la paix dans le pays”. Ils espèrent à travers cette opération obtenir au moins 20 millions de signatures.

Pour le centenaire Bernard Dadié, cette action est “un devoir de conscience devant l’histoire” et s’inscrit dans le cadre du “vaste mouvement de résistance face à l’imposture”. Ses initiateurs ont annoncé que cette campagne devrait “montrer au monde que la place de Laurent Gbagbo n’est pas à la CPI mais bien auprès des siens dans son pays”.

Le porte-parole du célèbre écrivain ivoirien a expliqué que cette pétition cible également la libération de Charles Blé Goudé. “Nous n’oublions pas Blé Goudé. Nous savons que si Laurent Gbagbo est libéré, de facto, tous les prisonniers seront libres”, a-t-il estimé.

Les organisateurs ont expliqué que la pétition sera déclinée en une version numérique et une autre physique. Pour la version électronique, un site web y sera dédié tandis que la version papier sera imprimée pour être distribuée dans les localités de la Côte d’Ivoire.

29 654 signatures ont été enregistrées ce mercredi 22 juin date de son lancement officiel. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont détenus à la Haye, en Hollande, et accusés de crime contre l’humanité pour leur rôle présumé dans la crise postélectorale d’octobre 2010 à avril 2011. Cette crise avait coûté la vie à 3 000 personnes.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre