Jeu concours Kouka du REN-LAC: Les lauréats de la 10e édition primés

891 0

Le réseau national de lutte anti-corruption a organisé ce samedi 25 juin 2016 à Ouagadougou, une cérémonie de remise de prix aux lauréats du jeu concours de la bande dessinée Kouka.

Au total, 6 élèves du primaire et 6 autres du secondaire ont été primés, ce samedi,  à l’issue de la délibération du jury.

Le premier prix du primaire est revenu à Karen Pascale W. Coulibaly de la classe de CM2 à l’école Kandara de Ouagadougou qui a obtenu une moyenne de 15/20. Celui du secondaire a été attribué à Abdoul Razack Koné, élève en 4e au lycée municipal de Ouahigouya, qui a lui obtenu la note de 14,5/20.

Les deux lauréats ont reçu chacun, une attestation et une récompense d’une valeur de 160 000 FCFA composée d’un vélo, un sac, 7 cahiers REN-LAC, des friandises, un tee-shirt REN-LAC et une bourse d’étude de 100 000 FCFA.

Quant aux cinq autres finalistes de chaque catégorie, ils ont aussi reçu des prix, en nature et en espèce, dont la valeur varie entre 60 000 FCFA et 140 000 FCFA.

Le lauréat du secondaire recevant son lot de récompense
Le lauréat du secondaire recevant son lot de récompense

Outre ces lauréats, des prix d’encouragements d’une valeur de 50 000 FCFA ont été octroyés à 6 élèves du primaire et à 6 autres du secondaire.

Faouziya Amina Traoré de l’école Ephata international de Ouagadougou et Hadassa Séréna M. Somda du lycée Lois Ouerbes de Banfora ont reçu chacune également le prix de la participation féminine, composé de dons en nature et en espèces évalués à 50 000 FCFA.

La compétition de cette 10e édition, faut-il le rappeler, a mis en joute 2871 concurrents âgés de 6 à 17 ans et venant des différentes régions du pays.

La bande dessinée sur laquelle le concours a porté est le 15e numéro de Kouka intitulé « La vente des places ». Ce numéro dénonce « l’affairisme ombrageux des responsables d’établissement qui ont entrainé dans leur sillage les enseignants », a fait savoir le président du jury, Dramane Koné.

 Comparativement à l’édition de 2015, « le taux de participation est satisfaisant, avec une hausse importante de près de 80% », s’est réjoui le secrétaire exécutif du REN-LAC qui présidait la cérémonie.

Claude Weta a aussi  rappelé que l’institution de ce jeu concours par sa structure « s’inscrit dans la logique de transmettre une éducation citoyenne aux plus jeunes en cultivant en eux les valeurs d’intégrité, d’honnêteté et du respect du bien commun ».

A entendre les deux lauréats de cette édition, le travail du REN-LAC semble porter ses fruits. Selon Abdoul Razack Koné en effet, le jeu lui a permis « de savoir que la corruption nuit au développement d’un pays ».

Chose qu’il a d’ailleurs promis de combattre, à l’unisson avec ses camarades et aux côtés du REN-LAC, pour un meilleur lendemain du Burkina Faso.

Mamady Zango

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *