Logements sociaux de Bassinko : Le ministre Bonanet satisfait de l’état d’avancement des travaux

609 0

Le ministre de l’habitat et de l’urbanisme, Dieudonné Maurice Bonanet a effectué ce vendredi 1er juillet 2016, une visite  des logements sociaux à Bassinko, un quartier périphérique de la ville de Ouagadougou.

Les opérateurs immobiliers en charge de la construction des logements sociaux de la cité de Bassinko ont reçu ce vendredi 1er juillet 2016, un invité de marque, en la personne du ministre  de l’habitat et de l’urbanisme.

 Dieudonné Maurice Bonanet dit être venu constater, de visu, « l’effectivité de l’effort que les promoteurs immobiliers déploient pour la mise en œuvre du programme des logements sociaux et des logements économiques à Bassinko ».

Une vue des logements bioclimatiques de la Société PNBF
Une vue des logements bioclimatiques de la Société PNBF

La délégation ministérielle a visité deux sites, gérés par des opérateurs immobiliers privés. Il s’agit du site de la société immobilière Wend-panga et de celui PN Burkina Faso.

Sur le premier site cité, le PDG de Wend-Panga, Julien Ouédraogo a indiqué qu’il s’est engagé, dans le cadre du programme 10000 logements sociaux du gouvernement,  « à construire 300 habitats pour le compte du ministère de la défense ». Pour l’heure, 130 logements sont déjà implantés, 88 sont prêts et 42 sont en cours de finition.

Ces logements, « tous extensibles », a-t-il dit, sont composés de type, F2T1 (52 m2), F2T2 (48 m2) et F3 (60,6 m2) dont les prix varient entre 5,5 millions et 7,5 millions de FCFA.

Sur le second site, le PDG de PNBF, Mikel Ortiz, a confié avoir réalisé à ce jour, dans le cadre dudit programme, 160 logements dont le style architectural tranche des modèles classiques connus au Burkina Faso. Ce sont des logements dits « bioclimatiques », explique-t-il, qui sont « construits avec les normes européennes, en l’occurrence avec une aération très importante afin de diminuer les charges  énergétiques ».

Le PDG de PNBF (au centre) procédant à la visite des constructions en cours avec le ministre (à gauche)
Le PDG de PNBF (au centre) procédant à la visite des constructions en cours avec le ministre (à gauche)

Ces logements sont de type F2 extensibles en F3, des logements de type F3 extensibles en F4 et des types F4, a-t-il dit. Les surfaces couvertes varient de 56,80 à 80,28 m2 et les prix de 7,5 millions à 12 millions de F CFA.

A l’issue de sa ronde, le ministre Dieudonné Maurice Bonanet s’est dit satisfait de l’état d’avancement des travaux.

Mais qu’en est-il du problème de viabilisation si souvent décrié ?

Le PDG de Wend-panga, Julien Ouédraogo (à droite) au micro des journalistes à l'issue de la visite
Le PDG de Wend-panga, Julien Ouédraogo (à droite) au micro des journalistes à l’issue de la visite

A la question de la viabilisation posé comme un problème, le ministre a rassuré que le gouvernement s’attèle à offrir aux habitants de la cité toutes les commodités nécessaires.

Déjà, a-t-il fait remarquer, des travaux de bitumage de voies, de caniveaux, de drainage d’eaux de pluie, d’adduction d’eau et d’électricité sont en cours, grâce à des accords avec les sociétés en charge de ces questions. Dans les plans des promoteurs, des équipements urbains de base tels que les écoles, la santé, la sécurité et les marchés sont prévus, et certains sont déjà en phase d’exécution.

Les différents promoteurs immobiliers du site de Bassinko, faut-il aussi le rappeler, sont appuyés dans leurs actions par  la Banque de l’habitat. Cette assistance est aussi bien technique que financière, a précisé  le directeur général adjoint de la Banque, Soumaila Sawadogo.

Sur le plan technique, il s’agit du « suivi des chantiers », a-t-il expliqué,  et sur le plan financier, la banque les accompagne « pour la construction en masse et la commercialisation à travers les prêts qui seront mis en place au profit des bénéficiaires ».

Mamady Zango

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre