Koglweogo : « La situation est sous contrôle» (Paul Kaba Thiéba)

222 0

La gestion des groupes d’auto-défense Koglweogo est revenue en débat ce mardi 5 juillet 2016 lors de l’émission « Dialogue avec le Gouvernement » sur la RTB avec comme invité, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba.  

La ligne du Gouvernement Thiéba défendue par ce dernier est que, vu « les moyens limités » de l’Etat, « les Koglweogo peuvent apporter » leur soutien à la sécurisation du pays « comme toute personne ».

En somme, selon le Premier ministre, « toutes les bonnes volontés qui apportent assistance aux Forces de défense et de sécurité (FDS) et qui ont la légitimé sont les bienvenus », mais insiste-t-il, « dans le respect de l’ordre républicain ».

Pour les groupes d’autodéfense qui infligent des sévices corporels et perçoivent des amendes sans avoir l’autorisation, Paul Kaba Thiéba annonce des sanctions. Ces derniers seront arrêtés et la justice suivra son cours. « Nous ne voulons pas interdire les bonnes volontés, mais la limite c’est le respect des lois », indique le Premier ministre.

Dans un communiqué le 13 juin 2016, le ministre d’Etat, Simon Compaoré a annoncé des mesures à l’endroit des Koglweogo. Mesures que ces derniers ne comptent pas appliquer « tant qu’il y aura des voleurs » comme l’a noté le président des Koglweogo de la région de l’Est.  

Ne voyant pas cela comme une faiblesse de la part du Gouvernement, Paul Kaba Thiéba considère plutôt ces groupes comme « une réponse de nos concitoyens à une question de sécurité nationale ». Et de poursuivre : « Nous suivons de très près, nous ne paniquons pas. La situation est sous contrôle. La justice aura toujours le dernier mot dans ce pays ».

Synthèse de Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre