Simone Gbagbo hospitalisée, son procès suspendu

761 0

L’ex-Première Dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, 67 ans, a été victime, selon ses avocats, d’un malaise le vendredi 1er juillet 2016. “Internée dans une clinique de la place”, son procès devra alors connaître une pause, a indiqué son avocat, Me Ange Rodrigue Dadjé.

Le président de la Cour, Kouadio Bouatchi, a suspendu et renvoyéele procès de Simone Gbagbo au lundi 11 juillet prochain après des échanges entre le parquet général et la défense sur la santé de l’accusée, absente.

Simone Gbagbo comparait depuis le 31 mai dernier devant la cour d’assises d’Abidjan pour répondre des accusations de crime contre l’humanité, crimes contre les prisonniers de guerre et crimes contre les populations civiles lors de la crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire.

Avant de s’interrompre, était invité à témoigner à ce procès, un témoin, s’étant présenté comme un ex-chef d’une milice armée. Il avait déclaré que Simone Gbagbo était la principale source de financement de leur organisation.

En guise de réplique, la défense de l’ex-Première dame a essayé de convaincre la Cour sur la déficience mentale dont soufrerait ce témoin se réclamant  d’une milice pro-Gbagbo. La partie n’est tout de même pas jouée tant pour l’accusation que pour la défense.

Notons au passage que Simone Gbagbo, est déjà sur le coup, depuis 2015, d’une condamnation à 20 ans de prison dans un autre procès pour “atteinte à la sûreté de l‘État”.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                          

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *