FESPACO 2017 : Six œuvres seront financées par l’Etat burkinabè

174 0

Le comité de soutien aux activités cinématographiques et audiovisuelles du ministère burkinabè  de la culture a dévoilé ce 8 juillet 2016 la liste des œuvres cinématographiques qui bénéficieront d’un soutien financier pour une meilleure représentativité du Burkina au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Une trentaine de projets ont été reçus par le comité de soutien aux activités cinématographiques présidé par Gaston Kaboré. Seulement six sont passés entre les mailles du tamis. Des mailles bien serrées car sur les 200 millions de F CFA mis sur la table par le ministère de la culture, seuls 150 millions de F CFA ont été attribués. Enfin, sur les cinq catégories d’œuvres prévues, trois ont été remplies.

La raison se trouve dans la qualité des projets proposés, explique Gaston Kaboré. Le comité a en effet relevé «une faiblesse notoire en matière de culture générale, philosophique, littéraire et cinématographique ».

Former. Il a également noté de « nombreuses lacunes » et « la non maîtrise des règles d’écriture de scénario de long métrage, de court métrage et de série télévisuelle ».  Et enfin, « les insuffisances et les confusions constatées dans le montage des dossiers » ont conduit le comité à ne pas retenir de nombreux projets soumis.


Lire aussi

Films à financer pour le FESPACO : Un comité de sélection mis en place

Burkina24


L’équipe technique a par ailleurs fait des recommandations à l’endroit du ministère de la culture, notamment organiser des sessions de formation à l’endroit des acteurs du monde du cinéma burkinabè afin de combler toutes ces lacunes et insuffisances.

« Le cinéma est inscrit dans l’ADN du Burkina » a déclaré Gaston Kaboré qui estime qu’il existe beaucoup de talents et de potentialités. Il reste à les accompagner et à mettre les moyens adéquats à leur disposition pour les voir éclore, croit-il.

Pour les élus de 2016, Gaston Kaboré a indiqué qu’ils devront incessamment rentrer en possession des financements afin d’être prêts à porter le flambeau du Burkina au FESPACO 2017.

A noter en rappel que le comité de sélection a été mis en place le 23 mai 2016. Son rôle est d’encadrer et de soutenir  les activités cinématographiques.

Abdou ZOURE

Burkina24


Les projets retenus

I – Production

– Longs métrages

1- Odysée – Issa Traoré de Brahima : 50 millions de F CFA

2 – La forêt du Niolo – Adama Rouamba : 50 millions de F CFA

– Courts métrages

Le comité ne propose aucun projet pour financement

– Séries télévisuelles

1 – Identitaires – Sidgomdé Rouamba : 15 millions de F CFA

2 – Bibata – Mamoudou Gnanou : 15 millions de F CFA

II – Post-production

1 – Memory – Issaka Konaté : 10 millions de F CFA

2 – Sosso Bala – Nissi Joanny Traoré : 10 millions de F CFA

III – Promotion

Le comité ne propose aucun projet pour financement

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre