Dr Smaïla Ouédraogo: “Nous nous sommes rassurés que les moustiquaires étaient de qualité”

184 0

Après un passé récent plutôt malheureux, les moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA) de 2016 seront-elles de bonne qualité ?  Le ministre de la santé Smaïla Ouédraogo, lors de la  conférence de presse de ce vendredi 8 juillet, en prélude au lancement de la campagne  2016 de distribution gratuite, s’est voulu rassurant.

« C’est vrai que qu’à un moment de l’histoire de notre pays,  il a été question de moustiquaires ne répondant pas aux normes qui ont été commandées et dont nous  souffrons toujours des conséquences », a rappelé le ministre de la santé, Dr Smaïla Ouédraogo, lors du point de presse de vendredi.

Pourquoi je dis cela“, s’est-il interrogé, avant de répondre: « parce que nous sommes sommés en tant qu’Etat de rembourser et  ce n’est pas une petite somme. Ce sont des milliards. En tant qu’Etat,  nous ne pouvons pas dire que ça n’a pas servi au pays, donc on ne rembourse pas ».


Rappel

Marché de moustiquaires imprégnées : Malamine Ouédraogo risque 20 ans de prison

Burkina24


Mais les moustiquaires 2016 sont-elles de qualité ? Oui, répond toujours  le ministre. Il s’explique en ces termes :

  «Puisque nous n’avons pas fait cette commande. Pourquoi nous n’avons pas fait cette commande ? Parce que nous avions fait une commande qui ne répondait pas aux normes. Ceux qui finançaient, ce sont eux qui ont fait la commande  depuis la maison qui fabrique les moustiquaires en Europe.

 Donc ce n’est pas le ministère de la santé, ce n’est pas un département quelconque du ministère qui a fait la commande. Egalement, nous à notre niveau, nous nous sommes rassurés que les moustiquaires étaient de qualité ».

Pour preuve,  il affirme qu’un certificat d’analyse a été fourni par le Fonds mondial, principal bailleur,  qui atteste que les moustiquaires sont de qualité et que le ministère a aussi bénéficié de l’inspection technique de COTECNA au niveau local.

Le Pakistan, la Tanzanie et le Vietnam sont les trois fournisseurs de ces moustiquaires.

Revelyn SOME

Burkina24


Lire aussiPaludisme au Burkina : Plus de 10 millions de moustiquaires seront distribuées


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre