Désenclavement : Des habitants de Sébrétenga prennent leur destin en main

601 0

Du retour d’un terrain de reportage, nous avons été séduits par les travaux d’aménagement du bas-fond menant à Sébrétenga, village situé à environ 5 kilomètres de Garango dans la province du Boulgou. Cette initiative des villageois a connu l’adhésion des fils de la localité qui vivent dans les grands centres urbains. Ces derniers, par leur contribution financière ou leur expertise, ont apporté leur soutien. Cela a permis de mobiliser plus d’un million de francs CFA pour construire un radier.

Ce dimanche 10 juillet, la traversée du bas-fond de Sébrétenga était perturbée. La population du village est mobilisée depuis le vendredi dernier pour aménager la voie du bas-fond en vue de faciliter sa traversée.

Dr vétérinaire Célestin Ouandaogo venu de Ouagadougou pour aider à la réalisation de l’ouvrage
Dr vétérinaire Célestin Ouandaogo venu de Ouagadougou pour aider à la réalisation de l’ouvrage

L’ouvrage en réalisation est un radier submersible. Sable, gravier, cailloux, bref tous les agrégats sont fournis par la population.  En plus de leur cotisation, les villageois ont bénéficié de la contribution de leurs fils et parents qui vivent à Ouagadougou ou à l’extérieur.

Une levée de fonds a permis de mobiliser environ un million et demi de F CFA. Certains, à l’image de Dr Célestin Ouandaogo, ont tenu à  participer physiquement à la réalisation du radier. « Ils se sont mobilisés, dit-il, et nous qui sommes des fils d’ici nous ne pouvons pas être en reste ».

« Cette voie est beaucoup empruntée, mais dans notre village, nous sommes pauvres, on a rien. Si nous  compter sur le gouvernement qui a trop de charges pour l’aménager, il n’est pas évident qu’il pourra nous aider », explique, Billa Ouandaogo.

Malgré le poids de l’âge, cet octogénaire  était présent pour encourager les travailleurs. Aussi, le village peut compter sur l’expertise de ses enfants. La main d’œuvre, ce sont les bras-valides du village et l’ingénieur en génie civil, Poussi Ouandaogo est à la manœuvre pour la bonne exécution de l’œuvre. Selon les propos des riverains, en saison pluvieuse cette voie partagée par six villages devient impraticable.

De l’avis du vétérinaire, l’aménagement de cette route va faciliter l’évacuation des malades du village vers les grands centres sanitaires et permettre les transactions commerciales entre les marchés des villages environnants.

Les travaux se déroulent du matin au soir. Depuis le début, certains ont laissé leurs travaux champêtres et consacrent leur temps à la réalisation de l’ouvrage. La longueur du radier  est estimée à 35 mètres sur 7 mètres de largeur.

radier garandogo tenkodogoSelon l’ingénieur, une équipe de la Direction régionale des infrastructures du Centre-Est avait fait une évaluation sommaire du radier à environ 10 millions de francs CFA.

Martin OUEDRAOGO

Correspondant de Burkina24 à Tenkodogo



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *