17e édition de Fitini Show : Le top de départ est donné

206 0

L’Association Déni Dêmê a organisé une conférence de presse ce lundi 11 juillet 2016 à Bobo-Dioulasso pour annoncer la 17e édition de son évènement « Fitini Show ». Cette édition portera sur les mariages forcés et précoces pour sensibiliser les populations.

Le Président de l’Association Déni Dêmê, Moussa Dembélé, et le comité d’organisation de Fitini Show, ont donné le coup d’envoi de  l’évènement 2016, sous le thème « Protégeons les filles du mariage précoce et forcé ». C’était dans la soirée du lundi 11 juillet 2016 à son siège à Bobo-Dioulasso.

Pour le Président du festival, le choix du thème se base sur des études qui ont démontré que plus de 52% des filles sont mariées avant l’âge de 18 ans au Burkina Faso. « Ce qui a des conséquences considérables sur leur santé, leur sécurité et leurs droits humains », dit-il.

Moussa Dembélé est ensuite revenu sur les objectifs du festival. Il s’agit, entre autres, de favoriser l’émergence d’une conscience sociale et communautaire en vue de protéger l’enfant et créer un environnement propice à son épanouissement et son bien-être.

De créer un cadre de distraction, d’occupation saine et de rencontre des enfants pendant les vacances scolairs et sensibiliser les populations sur le mariage précoce ou forcé des filles et leurs conséquences sur leur bien-être. Le Président du festival a soutenu que les conditions d’inscription aux compétitions sont strictes et elles imposent, notamment que les candidats soient âgés entre  5 ans et 15 ans au plus.

En ce qui concerne les innovations, Moussa Dembélé a annoncé la production du magazine « Fitini mag ». Il a également noté une formation en chant et technique vocale pour les enfants, une production musicale et un clip pour les lauréats en chant, l’établissement d’un contrat de coproduction avec la RTB pour la diffusion des activités de Fitini Show et la création d’une boutique Fitini Show.

L’évènement est prévu du 10 juillet  au 25 septembre 2016. L’ouverture officielle est prévue pour le 31 juillet. Le premier prix a été fixé à 1 million de F CFA. Les pays invités sont le Mali, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo.

La 17e édition est co-parrainée par le Ministre de la culture et du tourisme, Tahirou Barry et par sa Majesté des Bobo Madarê, Sidiki Sanou.

Ousmane TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre