Côte d’Ivoire-Burkina Faso : « Les relations sont excellentes », selon Alpha Barry

162 0

Sitôt arrivé à Abidjan, dans la matinée du mardi 12 juillet, le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabé de l’Extérieur,  Alpha BARRY, a été reçu par son homologue ivoirien, Albert Abdallah Toikeusse MABRI et dans l’après-midi par le Premier ministre, Chef du gouvernement ivoirien, M. Daniel Kablan DUNCAN. Au menu des échanges, la relance économique et les préparatifs du 5ème Sommet sur le Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre Yamoussokro et Ouagadougou.

A la sortie de son entretien avec son homologue ivoirien, le ministre Alpha BARRY a été direct : « On ne va pas cacher les choses. Il y a eu des moments assez difficiles entre nos deux pays. Il y a eu l’année d’agitation ensuite la transition et aussi les questions que vous connaissez. Mais tout cela est terminé. Il y a eu plusieurs rencontres entre nous et d’autre part, entre les deux Chefs d’État. » Alpha BARRY a indiqué que la levée du mandat d’arrêt à l’encontre du Président de l’Assemblée nationale, M. Guillaume SORO est une affaire de justice. « Nous nous réjouissions que ce mandat d’arrêt soit levé. Cette levée permet de rétablir la confiance tant prônée par les deux Chefs d’Etat entre nos deux pays. De part et d’autres, nous avons bien avancé. Toutes les difficultés que nous avons traversées se sont concrétisées avec la tenue prochaine du Traité d’Amitié et de Coopération»

Sur la question de la lutte contre le terrorisme dans la sous-région ouest africaine, le ministre Alpha BARRY s’est réjoui de la grande collaboration entre la Côte d’Ivoire et le Burkina. « Nous avons beaucoup travaillé sur cette question de terrorisme, notamment les deux ministères chargés de la sécurité qui a donné des résultats avec l’arrestation de certaines personnes impliquées à la fois, dans les attentats de Ouagadougou et de Grand-Bassam. Et ce travail continue. Les deux ministres chargés de l’intérieur se voient régulièrement également avec leurs collègues de la sous-région. Les relations sont nos deux pays sont excellentes. »

Avec le Premier ministre ivoirien, le chef de la diplomatie burkinabè a abordé les thèmes du prochain sommet du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC). D’ailleurs, une séance de travail entre experts ivoiriens et burkinabè, présidée par les deux ministres en charge de la diplomatie s’est tenue au Ministère des Affaires étrangères. La séance qui a duré toute la journée a examinée l’ordre du jour du 5ème TAC.

Ce mercredi 13 juillet, au menu de l’agenda du ministre Alpha BARRY, une visite sur le chantier de construction de la Maison du Burkina, et une série de rencontres avec les responsables diplomatiques et consulaires du Burkina en Côte d’Ivoire, les membres de la communauté burkinabé vivant en Côte d’Ivoire dans ses différentes composantes socioprofessionnelles. Il s’agit des chefs et notabilités coutumières et religieuses, des opérateurs économiques, des associations et mouvements de jeunesse, des délégués consulaires et du Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Etranger. Enfin, cet après-midi, il sera reçu par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, M. Ahmed BAKAYOKO.

Le séjour de travail du ministre Alpha BARRY se poursuit jeudi 14 juillet avec la visite de SNEIDAI, la société en charge de la production des cartes consulaires burkinabè en Côte d’Ivoire. Le clou de cette journée sera l’audience avec le Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA. Cette audience marquera ainsi la fin de la visite de travail du chef de la diplomatie burkinabè en Côte d’Ivoire.

Service Presse

Ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre