Burkina : Le colonel Yac’ démissionne de l’UBN

310 0

Le colonel Yacouba Ouédraogo, connu sous le nom de Yac’ lorsqu’il gérait le ministère des sports, a décidé de démissionner de l’Union pour un Burkina nouveau (UBN), dont il était le président.

C’est dans une lettre de deux pages, dont Burkina24 a pris connaissance, que le Colonel Yacouba Ouédraogo a informé les militants de son parti et sa famille de sa “démission de toutes les instances de l’Union pour un Burkina Nouveau et du parti lui-même“. “Cette décision, je l’ai prise seul, et face à ma conscience“, a-t-il déclaré.

Mais qu’est-ce qui l’a poussé à la prendre, cette décision ? Il faudrait peut-être chercher les réponses dans les dernières évolutions de l’actualité politique burkinabè. Le colonel Yacouba Ouédraogo, candidat recalé à la présidentielle de novembre 2015, a en effet été accusé d’être mêlé au coup d’Etat du 16 septembre 2015. Il a été arrêté et incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) avant de bénéficier quelques mois plus tard d’une liberté provisoire.

Dans sa lettre de démission, le désormais ex-président de l’UBN a rappelé pourquoi il était entré en politique. C’était, dit-il, pour répondre à la question «comment faire pour apporter ma contribution à l’avènement d’un Burkina en pleine mutation ». 

“C’est ainsi qu’avec la compréhension de ma famille et le soutien d’amis proches  (toutes chapelles politiques et religieuses confondues), moi qui n’avais jamais milité dans aucun parti politique au Burkina Faso ni ailleurs, je me suis jeté dans cette nouvelle aventure, avec la création de l’Union pour un Burkina Nouveau (UBN)», continue-t-il. Mais la suite des choses ne s’est semble-t-il pas passée comme il le souhaitait. Extrait :

“(…) Le cours de l’histoire ne tardera point à me mettre devant des péripéties qui me révéleront ce que j’appelle désormais ‘‘ la face hideuse des choses’’. Chacun de nous peut servir le pays au poste où il se sent le mieux disposé. Pour ma part, j’estime que ma famille et mes proches ont suffisamment souffert des conséquences de ma décision d’entrer en politique.”

Yacouba Ouédraogo ferme ainsi la page de sa carrière politique. Quant à l’avenir de l’UBN, qu’il a créée le 14 février 2015 des cendres de l’association Burkina nouveau, il annonce que le vice-président assurera son intérim jusqu’à la tenue du prochain congrès.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre