Violences électorales : La Croix-Rouge veut venir en aide aux populations victimes

500 0

Ce sont plus de 400 personnes, victimes des violences consécutives aux élections municipales de 2016, qui vont bénéficier de l’aide de la Croix-Rouge. 

Selon en effet un communiqué parvenu à Burkina24, il s’agira d’une assistance alimentaire d’urgence et d’une distribution de matériels domestiques essentiels (nattes, savons, seaux, sel de cuisine, couvertures, tarpaulins) aux victimes dans les localités de Kodi, Sanmogognan, Ilé, Massasso et de Diosso dans la province du Houet, à l’Ouest du Burkina Faso.

L’assistance alimentaire  des sinistrées du département de Karangasso Vigué, à l’est de la ville de Bobo-Dioulasso, se fera par une allocation de cash permettant aux familles sinistrées  de combler leurs besoins en nourriture pendant une période de deux mois.

« C’est un devoir pour la Croix-Rouge de venir en aide à ceux qui sont dans le besoin. Cette assistance en vivres et en matériels domestiques essentiels contribuera sans nul doute à renforcer la résilience des personnes touchées par cette crise », précise Lazare Zoungrana, Secrétaire Général de la Croix-Rouge burkinabè, selon le communiqué.  A noter que cette initiative est soutenue par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR).

Pour rappel, des violences ont éclaté au Burkina à l’issue des élections municipales du  22 mai 2016, occasionnant des blessés et des morts dans certaines localités. A Karangasso Vigue, l’élection du maire de cette commune a dégénéré en affrontements, entraînant la mort de deux personnes. Plusieurs blessés ont été enregistrés et des habitations ont été incendiés.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *