Ouaga : Trois gangs aux arrêts

820 0

Trois réseaux de présumés malfrats ont été démantelés par le commissariat de police de Boulmiougou et le Service régional  de la police judiciaire (SRPJ) de Ouagadougou. Les membres de ces gangs étaient spécialisés notamment dans le vol à main armée et le vol de carburant.

Ce sont 9 présumés malfrats  qui ont été appréhendés par le commissariat de police de  Boulmiougou dirigé par le commissaire de police Sayibou Galbané et le SRPJ coiffé par Bonwendé Sankara. Ils sont répartis dans trois gangs.

Ce veilleur de nuit a failli perdre la vie dans une attaque
Ce veilleur de nuit a failli perdre la vie dans une attaque

La première bande, menée par Kabré Ousmane dit Ousmane, est composée de Nacoulma Pierre, Wanga Inoussa Wobga, Ilboudo Jean-Paul et Ouédraogo Moussa et deux autres toujours en cavale. La seconde, dirigée, par Sawadogo Lassané dit Lasso, est constituée par Concobo Joseph et Nacoulma Pierre.

Les deux gangs, explique le commissaire Sayibou Galbané, s’étaient spécialisés dans le vol de carburant, notamment stocké dans les sites d’antennes des compagnies de téléphonie mobile. Ils ont réussi à faire perdre plus de 25 millions de F CFA aux dites sociétés. Comment opéraient-ils ? Le commissaire Galbané explique :

« Leur mode opératoire consiste à repérer les sites d’antennes des téléphonies mobiles puis à surveiller les passages des camions citernes chargés de ravitailler les groupes électrogènes sur ces sites.

commissaire police galbaneDe nuit, à bord d’un taxi ou d’un tricycle bourré de bidons, ils font irruption sur les sites, tiennent les veilleurs de nuit en respect à l’aide de machettes, les ligotent et siphonnent le carburant. Les quantités de carburant volées sont livrées dès le lendemain à des receleurs ».

Mais il n’y a pas que les sites d’antennes. Les camions citernes en stationnement sur les aires de parking ou à Ouagarinter n’échappaient pas à leur soif de … carburant, révèle toujours le commissaire Galbané.

Des veilleurs de nuit sont souvent agressés. L’un d’eux a failli perdre la vie, après avoir été touché à plusieurs reprises de coups de machette.

Le troisième gang, mené par Tassembedo Oumarou, Sama Roger et trois autres en fuite, s’est lui spécialisé dans les vols à main armée. Ils écumaient les commerces, les magasins, les stations-services et avaient un goût pour les engins à deux roues et même les animaux domestiques !

Mais la police a stoppé leur parcours en attendant que la justice décide de leur culpabilité. Le commissaire Sayibou Galbané a profité remercier la population pour sa collaboration et appelé à ce qu’elle s’accentue.

Burkina24


Les objets saisis

– Un taxi

– Un tricycle volé courant mois de janvier 2016

– 23 bidons de carburant

vol bidons taxis– 260 litres de carburant

– Une arme de fabrication artisanale

– 23 complets de pagne

– Un arrache-clou

– 4 vélomoteurs

motos volées– 3 postes téléviseurs écran plasma

– 5 appareils « boomer » et baffles

– 3 batteries

– 3 fauteuils rembourrés

-3 plaques solaires

– 3 bouteilles de gaz



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *