Mali : De violents combats à Kidal

187 0

La fin de la journée de ce jeudi 21 juillet 2016 a été marquée par de violents combats qui ont éclaté entre un groupe armé pro-gouvernemental et des ex-rebelles à dominante touareg.

Les belligérants, les  membres du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) et les membres du Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia), cohabitent depuis février 2016 à Kidal, situé dans l’extrême nord du Mali. Le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) fait partie de la coalition de l’ex-rébellion à dominante touareg du nord du Mali tandis que le Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia) a intégré la coalition de mouvements armés soutenant Bamako.

Selon un élu de la ville de Kidal, ces mouvements sont opposés à “un problème de leadership entre la tribu touareg des Imghad et celle des Ifoghas pour le contrôle de Kidal’‘. Ces affrontements auraient été d’une extrême violence, a-t-il rapporté.

Le bilan n’est pas encore disponible. Pendant ce temps à Ségou, à plus de 230 km de Bamako, le pays rendait hommage à ses 17 soldats tués dans une attaque terroriste à Nampala, dans le centre du pays, et annoncé l’ouverture d’une enquête.

Cette cérémonie s’est tenue en présence du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), des familles et proches des militaires tués, mardi 19 juillet, par des hommes armés.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Africanews avec l’AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre