Scolarisation des enfants démunis : Le projet PAAQE offre des bourses à 200 élèves du Centre-Est

711 0

Le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation en collaboration avec le Cadre de concertation des ONG et associations actives en éducation de base (CCBE) a organisé, ce jeudi 22 juillet 2016, un atelier de sensibilisation des membres du Comité de gestions des établissements scolaires (COGES) du Centre-Est sur l’utilisation des fonds qui seront octroyés à 200 enfants de la région à la rentrée prochaine.

1000 bourses seront accordées aux élèves les plus démunis de cinq régions du Burkina. Il s’agit de celles du Centre-Est ; l’Est ; le Nord ; le Plateau central et le Sud-Ouest. Ce don est l’aboutissement du Projet  d’amélioration de l’accès à la qualité de l’éducation (PAAQE). Il concerne les élèves du post-primaire c’est-à-dire de la classe de 6e à la 3e et de ceux du secondaire, de la seconde à la terminale.

Dans la clé de répartition, la région du Centre-Est a 200 bourses. Chaque enfant bénéficiaire aura une bourse d’une valeur financière de 100 000F CFA par an.  C’est en prélude au bon fonctionnement de ce projet qu’il a été jugé nécessaire de former les membres  du Comité de gestion des établissements scolaires (COGES).

En plus des acteurs éducatifs, cette sensibilisation concerne aussi bien les autorisés administratives, coutumières que religieuses
En plus des acteurs éducatifs, cette sensibilisation concerne aussi bien les autorisés administratives, coutumières que religieuses

Selon le  Directeur du Développement de l’enseignement post primaire et secondaire général (DDEPPSG), Emmanuel Bado, cet atelier régional a pour objectif de « présenter un sous projet qui consiste à la mise en place d’une structure démocratique de gestion des établissements ».

Il s’agit d’une structure avec un bureau électif et qui va contribuer à soutenir l’action éducative dans les établissements. Le projet se veut participatif. Il va regrouper l’ensemble des acteurs sociaux œuvrant dans le domaine de l’éducation.  A savoir les élèves ; les parents d’élèves, les enseignants, les responsables d’établissements, ainsi que les associations œuvrant dans le domaine.

Pour le Directeur régional de l’éducation nationale et de l’alphabétisation du Centre-Est, Raymond Kiendrébéogo, cette initiative constitue une bouffée d’oxygène car il va permettre aux enfants démunis de pouvoir rester dans le cursus scolaire et réussir leur parcours. Les cinq régions citées plus haut ont été sélectionnée sur la base des résultats d’une étude.

Les critères sont essentiellement le manque d’infrastructures scolaires;  la lente augmentation du taux de scolarisation et la pauvreté des ménages surtout en milieu rural doublé du refus de certains parents d’envoyer leurs enfants à l’école notamment les filles.

En plus de ces bourses, le projet prévoit la construction des Collèges d’enseignement général (CEG) et des lycées ainsi que des forages dans plusieurs localités des régions bénéficiaires. Le coût global du projet est estimé à 25 000 000 000F CFA et doit durer pendant quatre années.

Martin OUEDRAOGO

Correspondant de Burkina24 à Tenkodogo



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *