Nappy Day: L’afro s’affirme

350 0

Des femmes heureuses avec leurs cheveux naturels, telle est la mode des femmes branchées. De plus en plus répandu sur le territoire burkinabè, le phénomène nappy véhicule un message naturaliste aux femmes afro, encourageant ainsi l’acceptation et la valorisation des cheveux naturellement crépus des femmes noires. Cette pratique reste néanmoins perçue par une grande partie de la population féminine, comme impossible. C’est ainsi que Ayina So et Afrik’dilani se sont associées pour mettre en place une “Nappy Day” le 30 Juillet 2016 à l’ESUP Jeunesse à Dassasgho.

S’étendant sur une journée entière, cet atelier a pour objectif principal d’apprendre aux femmes à aimer et entretenir leurs cheveux naturels, et surtout à les informer des effets néfastes des produits chimiques sur leurs cheveux.

Des spécialistes de cheveux naturels, des coiffeuses spécialisées dans les cheveux crépus, et des commerces de produits naturels pour cheveux afro effectueront le déplacement pour montrer qu’être naturelle et heureuse, c’est possible!

Que ce soit dans la vie personnelle ou professionnelle, les cheveux afro peuvent se présenter sous plusieurs angles. Finis le défrisage et les coiffures pleines de mèches ? La nouvelle génération compte bien, à l’image des féministes des années 70, affirmer leur identité culturelle. Nous pouvons même parler d’une “revanche des femmes noires”.

Engagées et motivées dans l’organisation de cette journée entièrement dédiée aux cheveux crépus, les organisatrices souhaitent faire de cette rencontre, le carrefour du cheveu naturel à Ouagadougou.

Dalila YARO

Chroniqueuse mode pour Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre