Projet résilience de la Croix-rouge burkinabè : La nouvelle vie des habitants de 5 villages du Soum

271 0

La Croix-Rouge burkinabè et ses partenaires (Croix-Rouge de Belgique, Coopération belge au développement) ont matérialisé par des actes concrets l’adage chinois qui suggère d’apprendre à pêcher à un individu plutôt que de lui donner régulièrement du poisson. Ainsi, le jeudi 04 aout 2016, dans la Commune de Baraboulé (30km de Djibo, dans le Sahel), près de 1 000 personnes vulnérables issues de 05 villages de la province du Soum ont reçu des coupons qui leur ont permis d’acheter des animaux lors de la Foire aux petits ruminants organisée à cet effet. Des perspectives de vie plus radieuses se présentent à ces bénéficiaires qui n’en demandaient pas moins.

Les frères SOW du village de Gadiouga avaient fière allure aux côtés de leurs 04 brebis et 02 chèvres achetéEs chacun à 27 500frs, ainsi que des tourteaux et du sel. Arrivés de leur petite bourgade, l’air un peu inquiet, ils ont finalement quitté la cour de la mairie de la commune de Baraboulé, site de la foire, les mines largement ravies, surtout avec ces animaux solidement attachés aux cordelettes.

Ils ont acheté ces bêtes grâce aux coupons de 90 000frs reçus quelques heures plus tôt. En saluant de retour leurs amis frères et amis dans la même situation, ils ont foi que leur vie de familles va désormais changer. Tous deux polygames et pères de 6 enfants chacun, ces deux « nouveaux éleveurs » ont pris l’engagement d’impulser une nouvelle dynamique à leur avenir grâce à cet appui.

Comme eux, 912 personnes issues de 181 ménages vulnérables des villages de  Gadiouga, Baniel, Douhouré-Rimaïbè, Méhéna, Soffi ont bénéficié d’un accompagnement sous la forme de coupons d’une valeur de 90 000frs. Tous ces bénéficiaires ont profité de la Foire aux petits ruminants organisée sur les lieux pour se constituer un petit cheptel dans le cadre du processus d’assistance conduit dans la zone par la Croix-Rouge burkinabè, en collaboration avec la Croix-Rouge de Belgique et la Coopération belge au développement.

Un des 912 bénéficiaires recevant son coupon des mains du chef de projet
Un des 912 bénéficiaires recevant son coupon des mains du chef de projet

Cette foire est l’une des activités majeures du « Projet renforcement de la résilience, de la sécurité alimentaire et de l’état nutritionnel des populations vulnérables dans la commune de Baraboulé dans le Soum / Région du Sahel au Burkina Faso». Il vise principalement à contribuer à améliorer la résilience des populations vulnérables de la province du Soum face à l’insécurité alimentaire et à ses conséquences.

Etalée sur une période de deux ans, cette initiative multi sectorielle « combine des actions de renforcement de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence, d’apport d’eau potable, de promotion d’hygiène, d’assainissement et de pratiques nutritionnelles adéquates et prépare à la gestion des catastrophes », selon le chef du projet Fabrice YONLI.

Les autorités locales présentes lors de cette foire aux petits ruminants ont prodigué des conseils aux bénéficiaires des différents villages. Ainsi, le préfet du département, Xavier BAKO leur a recommandé de « bien prendre soin des animaux pour assurer une meilleure auto prise en charge de leurs familles respectives ».

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre