Burkina : Des jeunes s’intéressent aux questions environnementales

274 0

(Article mis à jour le 12 août 2016)

A l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse célébrée chaque 12 août, le gouvernement burkinabè, à travers les ministères de la jeunesse et de l’environnement, en partenariat avec des Organes du Système des Nations Unies au Burkina (dont l’UNICEF et l’UNFPA) et des associations de jeunes, a procédé ce jeudi 11 août 2016 à une plantation d’arbres au « Bosquet de la jeunesse » sis au quartier Ouaga 2000. L’équipe a également visité l’usine de transformation du jatropha. Cette année, la célébration de la Journée internationale de la jeunesse est placée sous le thème « Education civique des jeunes, un instrument de prévention des violences ».

“Planter utile”…

L’idée générale de la plantation d’arbres consiste à inciter les populations notamment les jeunes à s’intéresser davantage aux questions environnementales. C’est selon les initiateurs, c’est une question de durabilité. Un Comité de veille sera chargé de suivre de près l’évolution des plantes.

« Le capital humain est une des priorités du gouvernement. Pour atteindre la sécurité alimentaire, il faut prendre en compte les questions environnementales », a dit le ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Nestor Bassière.

CpkQsNtXEAAo_xZ

S’adressant aux jeunes, il a ajouté : « Aujourd’hui, les pieds de plantes (entre 400 et 1.000) que vous avez décidé de mettre sous terre sont des plantes utilitaires ». Il s’agit donc, selon lui, de « planter utile ». Ces plants nutritionnels seront suivis de près et sont composés de Moringa, de Néré, de Jatropha. Des plantes qui, à en croire certains nutritionnistes, peuvent entre autres aider à la croissance de l’enfant et lutter efficacement contre certaines maladies récurrentes.

Le ministre de l’environnement a salué l’initiative et invité chaque Burkinabè à planter au moins un arbre et surtout de très bien l’entretenir. La Coordination résidente du Système des Nations Unies au Burkina, Metsi Makhetha, pour sa part, a noté un « leadership de la jeunesse » et a souhaité que « ce dynamisme » soit aperçu également sur d’autres terrains d’intervention.

DSC01932

Visite à l’usine de transformation du jatropha…

Après le reboisement l’équipe s’est rendu au quartier Kossodo pour visiter l’usine Belwet afin de découvrir différents “produits finis” du jatropha : l’huile, le biodiesel, la glycérine. Pour le promoteur de l’usine Belwet, le Larlé Naaba Tigré, cette initiative concertée des jeunes et du Système des Nations Unies à se retrouver sur un “lieu concret pour discuter du mode de consommation et de production durable est à saluer“.

La journée internationale de la jeunesse est, selon lui, un moyen de sensibiliser et de former les jeunes. En prélude à la célébration de la journée, il s’agit, selon Jean Claude Bouda, le ministre de la Jeunesse, « d’informer les jeunes sur les opportunités qui peuvent s’offrir à eux surtout dans le domaine de l’entreprenariat agricole ».

Il faut rappeler que l’objectif principal de la Journée internationale de la jeunesse est de promouvoir, tout particulièrement auprès des jeunes, le Programme d’action mondiale pour la jeunesse. Ce programme encourage l’action en faveur des jeunes dans 10 domaines prioritaires : éducation, emploi, malnutrition et pauvreté, santé, environnement, toxicomanie, délinquance juvénile, loisirs, petites filles et jeunes femmes et pleine et entière participation des jeunes à la vie de la société et à la prise de décisions.

Noufou KINDO

Burkina 24


CpkRk0SW8AA_h8F 13924995_1242768252422037_7760156442390799009_n


Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

COMMUNIQUE RGPH

Posté par - 10 décembre 2019 0
Le dénombrement de la population dans le cadre du cinquième Recensement général de la population et de l’habitation (5e RGPH)…