Ouagadougou: Le RAJS renforce les capacités de jeunes leaders d’associations

648 0

Après les activités de sensibilisation pour le changement de comportement dans le cadre du projet de renforcement du dialogue démocratique chez les jeunes, le Réseau Africain Jeunesse Santé et Développement au Burkina Faso a organisé les 29 et 30 Juillet 2016 à Ouagadougou un forum régional sur le contrôle citoyen au profit de 28 jeunes leaders d’associations de la région.

Cette activité qui avait pour objectif de permettre aux jeunes leaders d’échanger sur les stratégies à mettre en place pour le suivi des politiques publiques a débuté le 1er jour par une présentation sur l’état des lieux des cadres de concertation existant au niveau local.

Cette communication assurée par le Directeur Régional de la jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelle en la personne de M. Romain KABORE a fait ressortir les cadres de concertation existant au niveau régional, provincial et communal.

Il ressort donc de sa présentation que les jeunes sont faiblement représentés dans ces instances de prise de décision et qu’il était du devoir des organisations de jeunesse de se retrouver en réseau pour occuper leur place dans ses instances afin de contribuer de façon participative au développement de leur localité.

La seconde journée consacrée aux travaux de groupe qui ont permis aux jeunes de faire des recommandations et résolutions pouvant contribuer à leur pleine participation aux instances de décisions les concernant. Ainsi les recommandations et résolutions ont été prises.

Les participants ont recommandé de de renforcer la représentativité des jeunes à hauteur de 40% dans les cadres de concertation, de respecter la tranche d’âge des jeunes de 15 à 35 ans dans les cadres de concertations, d’impliquer les jeunes dans la conception, la mise en œuvre et le suivi des plans et politiques de développement au niveau local, de créer un référentiel pour la définition des statuts de jeunes qui doivent participer aux cadres de concertations au niveau décentralisé et central, de prendre effectivement en compte les préoccupations des jeunes dans les politiques publiques et enfin d’instaurer un cadre de concertation permanent entre les élus locaux et les structures de jeunesse.

Ils se sont par ailleurs engagés à rendre compte régulièrement des actions entreprises dans les cadres de concertations à leurs  pairs à la base.

Avant de rencontrer les élus locaux pour l’audience citoyenne, les participants ont mis en place un groupe de suivi des politiques publiques comprenant 06 membres soit 03 filles et 03 garçons. Les membres du groupe se sont donné rendez-vous le lundi 25 juillet 2016  au centre jeune du RAJS/BF pour une prise de contact.

Correspondance particulière



Article similaire

Floby et Ben Kelly, c’est fini !

Posté par - 23 juillet 2012 17
Burkina24 a appris que l’artiste burkinabè Floby  et Ben Kelly, son manager, ont mis un terme à leur collaboration. L’artiste est…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *