Gabon : Opposition cherche « candidat unique » contre Ali Bongo

586 0

Au Gabon, la bataille pour la présidentielle connait suit son cours avec quelques rebondissements. Les tractations continuent entre les candidats de l’opposition pour  présenter une candidature unique face au président sortant Ali Bongo Ondimba. La société civile tente le tout pour le tout pour concilier les candidats ce mardi avant l’élection prévue pour pour le 27 août 2016.

A l’origine des consultations pour la désignation d’un candidat unique contre le Président sortant Ali Bongo Ondimba, l’ancien Président de l’Assemblée nationale gabonaise. Guy Nzouba Ndama a confié à l’AFP avoir proposé aux autres candidats de le rejoindre pour être, dit-il, « ce candidat unique ». « Je suis en contact avec Jean Ping, Casimir Oye Mba et Raypond Ndong Sima » de même que trois autres candidats de l’opposition, a-t-il confié.

Jean Ping, l’un  des proches du Président Bongo et ancien Président de la commission de l’Union africaine, aujourd’hui passé dans l’opposition,  soutient l’idée de la candidature unique. « Le public réclame ardemment la candidature unique. Moi je pense qu’ils ont raison », a-t-il soutenu samedi dernier.

Mais, comme l’ancien Président de l’Assemblée nationale, lui aussi se voit représenter l’opposition contre Ali Bongo Ondimba. Toute chose qui risque de durcir les négociations. « Jean Ping veut être ce candidat unique. S’il ne veut pas être derrière moi, ça va être difficile que les négociations se poursuivent », a prévenu Nzouba Ndama, qui déplore le fait que « les tractations arrivent un peu tardivement ».

Au-delà des opposants, des collectifs citoyens tentent eux-aussi de jouer leur partition. L’un d’eux, Louis-Patrick Mombo, porte-parole du collectif citoyen Dynamique unitaire a indiqué à l’AFP qu’une invite a été lancée aux électeurs pour prendre part à une réunion publique pour ce mardi près de Libreville pour « la désignation du candidat unique de l’opposition ».

C’est dire que la bataille s’annonce rude à 10 jours à peine du scrutin du côté de l’opposition pour trouver le candidat unique tant attendu pour couper court aux ambitions de réélection du Président Ali Bongo Ondimba, qui a face à lui  Nzouba Ndama, Jean Ping et Oye Mba. Tous  ont connu les rouages du pouvoir sous le Président Omar Bongo décédé en 2009. L’un d’eux, Ndong Sima,  a été le Premier ministre d’Ali Bongo.

Synthèse par Oui Koueta

Source : voaafrique

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *