RCA: Des ex-chefs Seleka dans le viseur du gouvernement centrafricain

228 0

Le Premier ministre centrafricain Simplice Mathieu Sarandji a reproché aux anciens rebelles de la séléka d’être un frein à la sortie de la crise militaro-politique que traverse la Centrafrique.

Le Premier Ministre Sarandji a tenu ces propos lors d’une visite à la Section de recherche et d’investigation de la gendarmerie centrafricaine. Il est revenu sur l’arrestation de certains chefs ex-séléka incitant leurs hommes à boycotter le programme de désarmement démobilisation et réintégration, DDR. Cette opération devrait selon les attentes du gouvernement centrafricain mettre fin à l’insécurité.

A ce jour, plusieurs perquisitions de domiciles de responsables de la séléka dont celui d’Abdoulaye Hissein, à Bangui la capitale, ont été autorisées. Hamed Tidjani, l’un des « bandits du Km5, proche de Noureddine Adam », ex-chef rebelle de la séléka, a quitté Bangui dans la nuit de samedi 13 août dernier pour une destination inconnue.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: BBC Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre