Transactions financières : La concurrence s’intensifie entre les réseaux de téléphonie et les banques

480 0

Selon un rapport de la Banque mondiale, les détenteurs de compte de paiement mobile (24%) ont dépassé les détenteurs de comptes bancaires (15 %) en 2014 en Côte d’Ivoire. A  Abidjan, capitale économique, des agences de dépôt et de transfert d’argent par téléphone fleurissent au grand dam des institutions bancaires qui privilégient les clients d’un tout autre genre que les petits épargnants et rendent plus difficile la volonté de la BCEAO (Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest) d’élever le taux de bancarisation, malgré les 19 mesures adoptées pour la cause.

Plus de comptes mobiles que de comptes bancaires

Selon l’Autorité de régulation des télécommunications (ARTCI), 7,2 millions des 24 millions d’abonnés au réseau de téléphonie mobile avaient un compte de paiement mobile. Cela a influé au cours du premier semestre 2015 sur les recettes des retraits, les transferts et les paiements de factures, qui ont atteint 17 milliards FCFA, révèle le rapport de la Banque mondiale. Le gouvernement ivoirien situe le volume des transactions entre 8 et 17 milliards de francs CFA par jour. Lire la suite. 

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *