Corruption dans la presse : Des journalistes « proches de l’UPC nous font des confidences » (Zéphirin Diabré)

226 3

Dans une déclaration rendue publique le 24 août 2016, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) dénonce une corruption au sein des journalistes, des syndicats et des Organisations de la société civile (OSC). Ce jeudi 25 août 2016, le président du parti, Zéphirin Diabré, a répondu à cette question : « Qui sont les journalistes corrompus, combien sont-ils, combien ont-il pris et dans quels médias exercent-ils ? »

La réponse de Zéphirin Diabré

https://youtu.be/wZxXdrNfQVc

Burkina 24

Extrait de la déclaration :

« Notre parti remarque que cette pratique malsaine de corruption de l’espace social autrefois décriée,  a repris de plus belle depuis l’arrivée du MPP au pouvoir.

En effet, dans le souci de museler les esprits et anéantir toute velléité de contestation au moment où il a du mal à satisfaire les attentes des populations, le MPP a décidé de s’acheter des sympathies dans les milieux de la presse, des syndicats et des OSC.

Des informations dignes de foi font état de ce que des journalistes au sein de certains organes de presse, sont devenus des agents rétribués du parti au pouvoir, à l’insu même de leur hiérarchie, et ce afin de produire des articles complaisants vis-à-vis de la politique du gouvernement, ou très critiques vis-à-vis de l’Opposition ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre