Gabon : Dernier jour de campagne avant le vote du samedi 27 août

208 0

L’élection présidentielle à unique tour du samedi 27 août voit sa campagne s’achever ce vendredi. 628 124 électeurs tiennent entre leurs mains le sort du président sortant, Ali Bongo et  de Jean Ping, l’ancien président de la Commission de l’UA, les principaux candidats de cette présidentielle gabonaise.

Ali Bongo Ondimba, candidat à un deuxième septennat, mène une véritable opération de séduction pour convaincre les Gabonais sur son « programme de l’égalité des chances ». Jeudi dans l’Estuaire, ABO a promis accélérer bon nombre de projets dont celui « liés à l’éducation et à la formation professionnelle pour une jeunesse mieux formée” .

Invitant ses compatriotes à ne pas opter pour son principal adversaire, Ali Bongo Ondimba à propos de Jean Ping, a lancé que « les chefs d’État africains l’ont renvoyé. L’Afrique n’a pas voulu de Jean Ping et le Gabon n’en veut pas non plus ».

Jean Ping maximise les ralliements 

De son côté, Jean Ping avec à ses côtés Casimir Oyé Mba, Guy Nzouba-Ndama et Léon-Paul Ngoulakia qui se sont finalement ralliés à lui, après un long détour dans le pays profond gabonais devrait également regagner Libreville, la capitale pour l’apothéose. Jean Ping devra également se glorifier d’avoir acquis à sa cause un de ses détracteurs, Roland Désiré Aba’a Minko, candidat indépendant.

À moins d’un éventuel ralliement pour l’un des principaux candidats, il ne reste plus que 10 postulants au fauteuil présidentiel gabonais.

L’Union européenne appelle à tout faire pour « assurer la transparence »

Mariya Gabriel, chef de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne, a appelé le jeudi 25 août dernier “tous les acteurs concernés” à “assurer la transparence nécessaire pour le bon déroulement du scrutin”

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Jeune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre