Canada: Kiemtoré Mahamoudou soutient une thèse sur la performance des mégaprojets d’investissement

755 0

Pour accéder au grade de Docteur en Management de projets, Mahamoudou Kiemtoré a défendu, le 24 août 2016 à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), sa thèse sur le thème : « Développement d’une approche de management de mégaprojets d’investissement favorisant la performance : intégration des facteurs négligés ».

Admis en 2012 à la première cohorte de ce programme unique de doctorat du reste contingenté à cinq étudiants, monsieur Kiemtoré a choisi de se pencher sur la performance des mégaprojets d’investissement connus pour leur record historique de contre-performance à travers le monde. Des données empiriques issues d’études d’envergure internationale et régionale montrent que les mégaprojets connaissent un taux d’échec très élevé.

La recherche se voulant transformative, le candidat s’est interrogé sur quelle approche de Management de projet serait capable de prendre en compte toute la complexité des mégaprojets d’investissement et d’améliorer leur performance.

Après une analyse des approches classiques en management de projets les plus connues : Project Management Institue (PMI), International Project Management Association (IPMA) et du Projet IN Controlled Environments (PRINCE2) et une recherche menée à la fois au Burkina Faso et au Québec (Canada) dans une approche de co-construction, l’impétrant a abouti à la construction d’un modèle intégré de management de mégaprojets d’investissement à même de prendre en compte leur complexité et de contribuer à l’amélioration de leur performance.

Après un exposé de plus de 45 minutes, les membres du jury ont pris la parole pour féliciter l’impétrant pour la qualité de son travail, formuler des remarques et aussi poser des questions. L’impétrant y a répondu avec beaucoup de dextérité, montrant visiblement sa maîtrise du sujet traité.

À l’issue d’une brève délibération, le jury à l’unanimité a recommandé l’Université de Québec d’accepter la thèse de monsieur Mahamoudou Kiemtoré et que le grade de Docteur en Management de Projets (DMP) lui soit décerné avec les droits et privilèges qui s’y rattachent,  faisant de lui, l’un des premiers Docteurs en Management de projets de l’espace francophone. Le Président du Jury lui a, ensuite, transmis les félicitations du Jury.

C’était en présence du corps professoral, d’étudiant(e)s de l’UQAC, des membres de sa famille, et de nombreux ami(e)s.

Burkina24

Avec Kisito Souili



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *