Rigobert Nassa : « Je ne suis pas un maire MPP, je suis le maire de la commune de Sabcé »

239 0

La cérémonie de passation de service du nouveau maire de la commune de Sabcé ne s’est pas déroulée à la mairie le mercredi 31 août 2016. Selon Issaka Ouédraogo, conseiller de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), « très tôt le matin, les militants du Nouveau temps pour la démocratie (NTD) avaient déjà occupé la mairie ».

Devant se dérouler « normalement » à la mairie de Sabcé, la cérémonie de passation de service entre le nouveau, Rigobert Nassa du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) et le Président de la délégation spéciale a finalement eu lieu à Kongoussi, précisément au Haut-commissariat.

Issaka Ouédraogo, conseiller de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), que Burkina24 a joint ce jeudi 1er septembre 2016, affirme n’avoir pas eu accès à la cour de la mairie. « Les militants du Nouveau temps pour la démocratie (NTD) avaient déjà occupé la mairie », martèle-t-il.

« La police m’a dit de ne pas descendre et de repartir chez Madame la Préfet, à la résidence. C’est ce que j’ai fait et après, on m’a dit d’aller à Kongoussi »

Selon le conseiller, les militants du NTD « demandaient la libération d’un conseiller NTD incarcéré actuellement à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) » suite aux troubles lors de la désignation du bureau exécutif local, le 20 juin 2016. Mais précise-t-il, « il n’y a pas eu d’affrontement ».

Rigobert Nassa, le maire fraîchement élu, contacté à son tour, confirme la délocalisation de la cérémonie, mais affirme n’être pas au courant des motivations des « gens », dit-il, qui ont occupé la mairie. A son arrivée à la mairie, explique Rigobert Nassa, « la police m’a dit de ne pas descendre et de repartir chez Madame la Préfet, à la résidence. C’est ce que j’ai fait et après, on m’a dit d’aller à Kongoussi. On a procédé à la passation de service là-bas ».

Face à la situation qui prévaut dans cette commune, le nouveau maire a lancé cet appel : « je suis le maire de toute la commune. J’ai besoin de tous les fils de commune pour travailler pour le développement. Ce que je demande à la population, c’est de laisser tomber les rancœurs et mettre l’intérêt supérieur de la commune au-dessus de tout. Je n’exclus personne, j’ai besoin de tout le monde. Je ne suis pas un maire MPP, je suis le maire de la commune de Sabcé ».


Lire aussi, SABCÉ : LE CONSEIL MUNICIPAL SIÈGERA SANS LE NTD 

Sabcé : Le Conseil municipal siègera sans le NTD

Burkina 24


Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre