Droit international humanitaire : Des conseillers municipaux des 12 arrondissements de Ouagadougou sensibilisés

200 0

Jugés plus proches de la population, les conseillers municipaux sont des relais importants dans le processus de diffusion à la base de l’action humanitaire de la Croix-Rouge et du Droit international humanitaire (DIH). C’est dans ce sens que la Croix-Rouge burkinabè (CRBF) et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont ciblé des élus locaux issus des 12 arrondissements de Ouagadougou dans le cadre d’une session d’information et de sensibilisation, organisée le vendredi 02 septembre 2016. A l’occasion, une cinquantaine de membres des exécutifs d’arrondissements ont été informés et sensibilisés. Les travaux ont été ouverts par le SG de la CRBF, Lazare ZOUNGRANA.

L’évaluation réalisée à la fin de la journée de formation a fait ressortir les impressions positives de l’ensemble des participants. Ils ont manifesté par leur présence massive leur intérêt pour les éléments d’informations partagés avec eux. Les 54 conseillers municipaux participants sur les 60 attendus, sont restés concentrés durant l’ensemble des travaux dirigés par les équipes de la Croix-Rouge burkinabè et celles du Comité international de la Croix-Rouge.

Elles avaient à charge de renforcer les capacités de ces élus sur l’action humanitaire de la Croix-Rouge, mais aussi sur les règles de base du Droit international humanitaire (DIH). Ainsi, il a été porté à leur connaissance des détails précis sur l’origine de la Croix-Rouge et ses composantes (FICR, CICR, sociétés nationales Croix-Rouge), la présentation du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, les missions de la CRBF, ainsi que ses activités, les règles essentielles du DIH, sans oublier la sensibilisation aux gestes de premiers secours. Leurs centres d’intérêts ont porté notamment sur les conditions d’adhésion à la Croix-Rouge burkinabè, les moyens d’intervention en cas de catastrophes, la nature des activités de la Croix-Rouge burkinabè, le respect des différents emblèmes, etc.

Pour le secrétaire général de la Croix-Rouge burkinabè, Lazare ZOUNGRANA, le choix de conseillers municipaux comme public cible de cette session tient à leur proximité avec les populations à la base. De ce fait, ils peuvent jouer un rôle capital de sensibilisation du public sur les actions des humanitaires.

Au final, les participants venus des 12 arrondissements de la commune de Ouagadougou disent en avoir appris davantage sur les  missions humanitaires du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

C’est pourquoi, ils se sont engagés à assumer leur rôle de relais auprès des communautés de sorte à accompagner les humanitaires dans leur travail. Les organisateurs qui n’en demandaient pas mieux, comptent d’ailleurs étendre ces sessions d’information et de sensibilisation à d’autres groupes cibles. En ligne de mire figure les autorités politiques, coutumières, ainsi que les forces vives d’autres localités du pays.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre