Décideurs de demain : Des conseils pour vous

133 0

Les décideurs politiques ne font pas l’unanimité auprès des populations qu’ils sont appelés à servir dans le cadre de l’exercice de leurs missions. L’évolution des politiques avec le temps ne leur facilite pas la tâche non plus. En plus de cette composante avec laquelle ils doivent faire, il y a  les aspirations identiques que sont la prospérité et la dignité, l’égalité des chances, la justice et la sécurité. Mais que savoir pour devenir un bon décideur ? Sri Mulyani Indrawati, directrice générale et directrice des opérations à la Banque mondiale, ancienne ministre des Finances de l’Indonésie de 2005 à 2010, donne ici quelques astuces.

Le plus important quand on parle de  « politique publique », analyse Sri Mulyani Indrawati, c’est l’adjectif « public », qui renvoie à ceux qui sont directement concernés par les choix opérés par les décideurs politiques.

Pour opérer les choix, elle estime qu’il faut « tout d’abord comprendre que la compétence technique est un impératif pour prendre des décisions éclairées ». Selon elle, en plus du jugement, c’est cette faculté qui permet d’appréhender les arbitrages, les avantages et les inconvénients des décisions prises, de repérer les gagnants et les perdants et de trouver des solutions à leurs problèmes.

Vient ensuite l’étape des compromis. « Soyez prêts à faire des compromis », conseille Sri Mulyani Indrawati. Et pour cause, dit-elle,  dans la vie, il est très rare de pouvoir choisir entre les deux meilleures options. Conclusion, « il arrive parfois que même la troisième option soit inenvisageable », d’où la nécessité de faire des concessions. L’art du compromis, ajoute-t-elle, pourrait donc bien constituer la partie la plus difficile de votre travail, peut-être même de votre vie.

Mais, précise Sri Mulyani Indrawati, « il faut parfois choisir la moins mauvaise des solutions ». Pour que ça fonctionne, elle propose de faire preuve d’un souci d’inclusion et de transparence. Et c’est là qu’intervient l’expertise technique des membres de l’équipe que vous dirigez. Des collaborateurs qui selon elle, méritent respect et dignité et dont la parole doit être entendue.

« Dans le domaine de la politique publique, et d’autant plus en position de leadership, affirme la directrice des opérations, votre réussite ne se mesure qu’à l’aune de la situation de ceux qui sont concernés par les mesures que vous avez prises. Leur réussite est votre réussite ».

Pour cela, elle conseille de miser sur le leadership, en commençant par faire preuve d’empathie pour comprendre ce que les gens ressentent dans leur cœur et dans leur tête.

Sri Mulyani Indrawati conseille enfin de choisir toujours de faire ce qui est dans le meilleur intérêt de la population. Cela dit-elle, fera de vous une meilleure personne, même s’il peut arriver que votre décision ne soit pas appréciée de tous. Ainsi, « si vous agissez en toute intégrité et sans transiger sur l’équité, et si vous faites preuve d’honnêteté, d’humilité et de respect pour la dignité des personnes, vous sortirez toujours gagnant », assure-t-elle.

A cela s’ajoute l’intégrité, que « rien ne saurait égaler » dans le cadre de l’exercice de tout mandat public.

Oui KOETA

Burkina24

Source : blogs.worldbank.org           

Oui Koeta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre