Samsung suspend urgemment la vente de son téléphone Galaxy Note 7

171 0

Le constructeur sud-coréen vient de suspendre la vente de son nouveau smartphone haut de gamme après que des utilisateurs aient constaté l’incendie puis l’explosion du terminal lors de sa mise en charge.

Samsung remplacera tous les téléphones intelligents Galaxy Note 7 vendus en raison d’un problème de pile. La multinationale sud-coréenne procède à ce rappel à la suite de l’explosion de quelques téléphones pendant la recharge des appareils.

Si l’affaire se confirme, il s’agit d’un énorme coup dur pour le géant Sud-coréen, tout particulièrement à quelques jours de la présentation des nouveaux iPhone. En effet, selon plusieurs médias coréens, le Samsung Galaxy Note 7 serait confronté à des problèmes d’explosion lorsque l’appareil serait en charge.

L’alerte semble suffisamment sérieuse pour que l’entreprise ait décidé de stopper les livraisons de son nouveau produit étendard dans les pays d’Asie dans lesquels il est déjà commercialisé. Pour les autres pays, la décision de retarder ou pas la commercialisation n’a pas encore été communiquée.

Il faut rappeler que depuis sa commercialisation le 19 août dernier en Corée du Sud, le constructeur a déjà écoulé plus de 400 000 modèles et indiquait que des retards de livraison seraient à prévoir en raison de la forte demande autour du produit. Afin de mener des tests complémentaires, Samsung a donc suspendu les livraisons aux trois principaux opérateurs sud-coréens qui commercialisent le produit.

Le risque d’explosion pourrait être causé par l’utilisation de chargeurs de batterie non officiels mais cette information n’a pas été confirmée par le constructeur. Les médias coréens affirment que Samsung devrait procéder à un rappel des 400 000 exemplaires déjà vendus et changer les batteries plutôt que de le remplacer par un nouveau smartphone.

Le président de Samsung mobile Koh Dong-jin a révélé que les enquêteurs de la société ont découvert que le problème provenait d’une des cellules de ses piles. Il a toutefois refusé de dire lequel de ses deux fournisseurs de ces cellules était en cause. « Il y a eu un petit problème dans le processus de fabrication, il a donc été difficile à identifier », a précisé M. Koh. Les ventes à la Chine ne sont toutefois pas affectées, selon l’entreprise, puisque les appareils vendus dans ce pays sont munis de piles fabriquées par un autre fournisseur.

D’ores et déjà, la bourse s’est inquiétée de ce possible retard et 7 milliards de dollars de capitalisation se sont envolés en une seule journée après que l’action ait atteint son plus haut historique en fin de semaine dernière. Il faut également noter que la division Mobile comptait pour 54% du résultat de l’entreprise durant les 6 derniers mois. En conséquence, un retard dans les livraisons pourrait avoir un impact très important sur le chiffre d’affaires et le résultat de l’entreprise sur la deuxième partie de l’année, et ce au moment où Apple va présenter ses nouveaux modèles de smartphones dans moins d’une semaine.

Synthèse de Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre