Dez Altino à la conquête du marché international

2046 0

Pour la célébration de ses 10 ans de carrière, Dez Altino retient les dates du 7, 8 et  9 octobre 2016 pour marquer l’évènement à Ouagadougou et une tournée sur le territoire national à partir du 13 septembre 2016. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse animée ce mardi 6 septembre  2016 à Ouagadougou. Cette conférence a aussi vu la dédicace de son nouvel Album intitulé « Barka ».

Dez danse avec Imilo Le Chanceux

Burkina24

La conquête du marché international, c’est désormais le défi de l’artiste burkinabè Dez Altino après 10 ans de carrière musicale. Pour la commémoration de cet anniversaire, l’artiste compte parcourir à partir du 13 septembre  2016 10 villes du Burkina pour remercier  les mélomanes.

Le titre de son tout nouvel album « Barka » qui veut dire « Merci » en langue mooré vient à propos. « Cet album vient marquer le couronnement de mes 10 ans de carrière et par lequel je veux remercier mes fans car sans eux nous n’existerons pas », dit-il.

L’apothéose se tiendra à Ouagadougou les 7, 8 et 9 octobre avec un village et un plateau qui seront dressés pour l’occasion à la mairie de Bogodogo. Ces 72 heures seront marquées aussi par des actions humanitaires, notamment des dons de l’artiste à une maternité et un orphelinat de la place.

S’internationaliser

Pour relever le défi de l’internationalisation, celui qui se fait appeler le « Prince national », dit associer des médias étrangers à son évènement.

« C’est ma façon de valoriser la musique burkinabè à l’extérieur et pour cela j’ai essayé d’inviter des médias étrangers,(…) pour que ceux qui ne connaissent pas la musique burkinabè puissent venir voir comment la musique burkinabè a évolué. Les Burkinabè connaissent Dez Altino. Qu’on ait des fans à l’international sera un plus », explique –t-il.

Dez Altino veut désormais conquérir le marché international - © Burkina24
Dez Altino veut désormais conquérir le marché international – © Burkina24

La sortie de « Barka » porte à 5 le nombre d’albums de l’artiste. Si l’on retrouve dans ce dernier  le style invariable de l’artiste dans quelques titres, on lui reconnaitra aussi plusieurs autres rythmes donnant ainsi différentes colorations à l’album,  avec notamment du zouk, du reggae, du slow et du tradi-moderne.

« Ya foo », « Nagbo », « Rabem Ka Ye », « Ya Maam », « Dati Banga Me », « Ana na pas Douni », « Burkina Faso » sont entre autres  titres de l’album qui abordent les thèmes de la vie, la mort, la paix, l’amour.

Parlant de bilan, le « Prince national » ne se plaint pas de sa carrière, car dit –il, les choses sont allées crescendo même s’il reconnaît aussi que tout n’a pas été rose. « Il y a eu des hauts et des bas mais on ne se préoccupe pas de ce qui n’a pas marché. Nous allons de l’avant », a-t-il terminé.

Revelyn SOME

Burkina24



Article similaire

L’Inde Chez nous

Posté par - 30/05/2012 0
Aujourd’hui plus que jamais, les pays émergents ont besoin de marchés porteurs pour leurs industries; mais avant, ils ont surtout…

There are 1 comments

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *