Vacance culture santé entame sa 17e édition

884 0

L’association Junior production organise chaque année pendant les vacances une manifestation culturelle à l’intention des vacanciers et vacancières de Koudougou et d’ailleurs, dénommée Vacance culture santé. Elle est à sa 17e édition cette année.

La jeunesse du Centre-ouest sera occupée sainement, foi du promoteur Boureima Kaboré dit Junior, à l’instar des années précédentes,  chaque année à travers un évènement culturel dénommé Vacance culture santé.

Il s’agit d’un évènement culturel à caractère éducatif et culturel. Le volet santé s’est greffé à l’évènement pour permettre à la jeunesse Koudougoulaise  d’apporter sa contribution à la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le sida.

Le top de départ de la 17ème édition a été donné le samedi 3 septembre 2016. C’est une  manifestation qui regroupe  les vacanciers scolarisés ou non. Chaque année, à travers cette compétition culturelle, il y a un morceau imposé, un morceau au choix, un fait de société et un message de conviction.

Le public de Koudougou n'a pas marchandé son déplacement
Le public de Koudougou n’a pas marchandé son déplacement

Les morceaux indiqués pour la compétition sont burkinabè à travers lesquels les participants doivent trouver des pas de danse d’une des régions du Burkina Faso. Cette année, sept  groupes sont en compétition, notamment  deux de Koudougou, deux de  Ouaga, deux de Bobo et un groupe de Orodara.

A la finale, le 8 octobre 2016, les meilleurs seront primés. La cerise sur le gâteau est que tous les meilleurs artistes musiciens du moment au Faso viendront prester sur la scène du théâtre populaire de Koudougou cette année, selon le promoteur Boureima Kaboré dit junior.

Pour la cérémonie de lancement, deux (2) groupes étaient en compétition, les héritiers de l’art et le groupe NRJ. C’est L’artiste musicien FLOBY qui a bouclé la séance de prestation des artistes.

Michel YAMEOGO

Correspondant de Burkina24 à Koudougou



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *