Ebola: Réouverture des frontières terrestres ivoiriennes avec la Guinée et le Liberia

267 0

Le gouvernement ivoirien a annoncé ce 8 septembre 2016 la réouverture officielle de ses frontières terrestres avec la Guinée et le Liberia. Ces frontières avaient été fermées depuis deux ans, en raison de l’épidémie d’Ebola qui sévissait chez ces deux voisins. La situation épidémiologique étant restée stable depuis juin 2016, la Côte d’Ivoire n’est plus exposée à la propagation de la maladie.

Le Conseil national de sécurité, présidé par le chef de l’Etat ivoirien Alassana Ouattara, a “décidé de la réouverture des frontières avec la Guinée et le Liberia”  et ce en raison de “la  fin de la transmission de la maladie” décrétée dans ces pays, a déclaré dans un communiqué lu par Raymonde Coffie-Goudou, la ministre ivoirienne de la Santé ce jeudi 8 septembre 2016.

La fermeture de l’aéroport spécial dédié aux passagers en provenance des pays touchés par cette maladie et mis en place par la Côte d’Ivoire a été également décidée. Tout comme la mesure qui déconseillait les accolades et le serrement des mains.

La Côte d’Ivoire se réjouit de n’avoir pas été touchée par cette maladie et a justifié la fermeture des frontières terrestres par le “strict cadre des mesures préventives destinées à protéger l’ensemble des populations, y compris étrangères, vivant sur le territoire ivoirien”.

Le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone avaient payé le plus lourd tribut de cette fièvre hémorragique qui a fait depuis décembre 2013 plus de 10.000 morts.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                     

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre