Relations Côte d’Ivoire-Gabon: Ali Bongo envoie un émissaire chez Alassane Ouattara

531 0

Le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a reçu le mercredi 14 septembre 2016 au Palais de la présidence à Abidjan le ministre de l’Intérieur, de la Décentralisation et de la Sécurité du Gabon, Pacôme Moubelet Boubeya, émissaire du président Ali Bongo. 

Le ministre de l’Intérieur, de la Décentralisation et de la Sécurité du Gabon, Pacôme Moubelet Boubeya était porteur d’un message du président Gabonais à son homologue ivoirien. Toutefois, en face de la presse nationale et internationale, l’émissaire du Chef de l’Etat gabonais a tenu à assurer de l’excellence des relations entre les deux pays au-delà de l’implication présumée de certaines autorités ivoiriennes dans le processus électoral au Gabon.

« Il ne peut avoir aucun flou dans les rapports entre le Gabon et la Côte d’Ivoire. Il serait difficile pour qui que soit d’abîmer les rapports entre le Gabon et la Côte d’Ivoire. Les relations entre la Côte d’Ivoire et le Gabon ne sauraient être entamées par qui ni par quoi que ce soit », a déclaré l’émissaire d’Ali Bongo.

Pacôme Moubelet Boubeya s’est dit, par ailleurs, satisfait de la décision du Chef de l’Etat ivoirien en se libérant de son ex-conseiller spécial, Mamadi Diané, pour son implication avérée dans le processus électoral gabonais. « Le président de la Côte d’Ivoire a pris des décisions qui s’imposaient », s’est-il félicité.

La Présidence ivoirienne avait condamné cet acte d’ingérence insistant sur son éloignement dans cette affaire et rassurant les autorités et le peuple gabonais de son strict respect de la souveraineté de ce pays.

Le camp d’Ali Bongo a révélé une conversation présumée entre Jean Ping, challenger du président Bongo et un conseiller spécial d’Alassane Ouattara, en l’occurrence Mamadi Diané à qui il reproché d’avoir introduit au Gabon des hackers pour diffuser de faux procès verbaux et pirater des données gouvernementales au profit du candidat Jean Ping. Ces hackers comparaîtrons dans quelques jours devant les juridiction gabonaises.

Ces événements avaient refroidi les relations entre Abidjan et Libreville. Cette visite du ministre gabonais de l’Intérieur, de la Décentralisation et de la Sécurité du Gabon, Pacôme Moubelet Boubeya, en Côte d’Ivoire devrait fortement contribuer au rétablissement des excellentes relations entre les deux pays.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                           Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *