Youmanli : Entre peine et « Espoir »

340 5

Youmanli, artiste musicienne burkinabè, traîne toujours les séquelles de son accident de 2014. Cependant, elle ne se laisse pas abattre et continue de s’adonner à  sa passion. L’artiste a enregistré un nouveau single, dans la douleur, mais dont le titre porte son leitmotiv : « Espoir ».

Le nouveau clip de Youmanli

Burkina24

Youmanli est en cuisine. Le plat est prêt. Il reste à le servir. Le single a été enregistré en mars 2016. Le clip a été tourné à Lomé et bouclé le 15 septembre. C’est de retour de ce tournage que le reporter de Burkina24 l’a rencontrée, fortuitement, entre les ordinateurs d’un cybercafé. Elle confie être venue effectuer des opérations sur le clip.

Un échange s’improvise et Youmanli raconte quelle est sa situation actuelle. L’artiste relate qu’elle traverse une situation difficile. Cette difficulté est financière, due notamment à son accident en 2014, qui l’a obligée « à prendre congé » de son travail pendant une année.

La difficulté est aussi physique.  « Je n’ai pas la santé à 100% », dit-elle, mais reste optimiste : «Je suis sur pied. Je rends grâce à Dieu ». C’est d’ailleurs ce qui justifie le titre de son single, « Espoir », dont la date officielle de sortie n’est pas encore précise.

Abandonnée

La dernière raison est morale. Youmanli sort d’une déception amoureuse et en a tiré une leçon qu’elle veut partager avec les mélomanes :

«J’ai vu qu’aujourd’hui beaucoup de personnes sont désespérées en amour. Moi-même j’ai vécu l’expérience. Pendant que j’étais couchée dans des moments difficiles, la personne sur qui je comptais pour qu’elle me prenne comme femme m’a abandonnée dans mes moments de douleur. J’ai compris que dans la  vie, ce n’était pas la peine de passer le temps à pleurer. Voilà ce qui explique le titre de la chanson « Espoir ».

Il y a des milliers de personnes, notamment de femmes, qui vivent des moments difficiles, qui cherchent le foyer en vain. C’est pourquoi je les encourage à ne pas se décourager  parce que Dieu a créé chacun avec son partenaire ».

Mais ce qui semble encore plus difficile à endurer pour Youmanli, c’est qu’en plus de son conjoint, le monde du showbiz burkinabè veut l’abandonner. Elle dit ne plus recevoir d’invitations à participer à des spectacles depuis son accident. L’artiste croit savoir que cela est dû au handicap créé par son accident. Elle dit même en avoir une confirmation avec un acteur du showbiz :

«Un jour j’ai rencontré un homme du showbiz. Je dis les gens savent que je chante et que je suis en vie, mais sur le plan des spectacles, les gens ne m’appellent pas. Et c’est là qu’il m’a répondu que les gens ont dit que je suis devenue one man foot. Que comme je boîte, peut-être que c’est pour ça ».

Une explication que l’auteur de « Vas-y» trouve  regrettable. «C’est la musique que les gens écoutent, défend-t-elle. Du moment que j’ai des danseurs et des danseuses qui m’accompagnent, je pense que le handicap ne devrait pas jouer sur ma carrière. Je n’ai pas demandé à Dieu, c’est mon destin ce qui est arrivé. Malgré ma douleur, je continue mon travail pour faire plaisir à tous mes fans et à tous les mélomanes ».

Le seul recours qui lui reste est le soutien de ses fans et des mélomanes.  « Que  mes fans ne me lâchent pas, que le public ne m’abandonne pas parce que si j’insiste, c’est grâce à eux, implore-t-elle. Normalement, je devrais toujours être au repos parce que j’ai toujours le fer au pied et ce n’est pas facile. Je m’efforce, je défie mon docteur pour continuer parce que je vis de ça ».

« Espoir » est chanté en anglais, en mina une langue togolaise, en mooré et en français.

Abdou ZOURE

Burkina24

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre