RDC : La manifestation de l’opposition vire à un affrontement avec les policiers

303 0

Ce lundi 19 septembre 2016 a été déclaré  férié en République démocratique du Congo du fait d’une manifestation de l’opposition à Kinshasa. Des heurts ont ensuite éclaté entre plusieurs dizaines de jeunes manifestants de l’opposition et des policiers anti-émeutes. A travers cette marche, l’opposition entendait faire respecter la constitution de ce pays qui met fin au nombre de mandats présidentielles du président congolais Joseph Kabila, selon des journalistes de l’AFP.

“Kabila dégage !” ou encore “Kabila doit partir !”, scandaient les jeunes surexcités qui selon l’AFP lançaient des pierres sur les policiers qui répliquaient à coup de grenades lacrymogènes dans la matinée de ce lundi 19 septembre 2016 sur le boulevard Lumumba, grande artère du centre de la capitale de la République démocratique du Congo. En plus de ces affrontements, plusieurs violences avaient causé d’importants  dégâts matériels.

Au cours de cette marche, les principaux leaders de l’opposition, réunis autour d’Etienne Tshisekedi, voulaient faire entendre au président congolais, Joseph Kabila un “préavis” de trois mois avant l’expiration de son mandat, le 20 décembre 2016 prochain, et exiger la tenue de l’élection présidentielle censée avoir lieu avant cette date et sans lui.

Situation extrêmement tendue à Kinshasa – 2 policiers “brûlés vifs” dans la capitale de RDC

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU-Burkina24

Source: Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre