Aide publique au développement : Celle française est « très politique »

529 0

Le montant de l’Aide publique au développement (APD) n’a pas cessé d’évoluer au fil des ans. Il est passé de 80,3 milliards de dollars en 2000, année de lancement des OMD à 134,5 milliards en 2010 et 137,2 en 2014 puis à plus de 146,6 milliards de dollars en 2015. Composée de subventions, de prêts et conseils techniques, retour sur une enquête menée par le Point Afrique sur cet apport qui touche le cœur des économies africaines.

Selon la définition des 28 donateurs du Comité d’aide au développement (CAD) de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l’APD vise à « favoriser le développement économique et l’amélioration du niveau de vie de tous les pays en développement », rapporte le Point Afrique. Mais l’aide n’est pas répartie équitablement compte tenu de la variété des modalités d’octroi des flux financiers qui vont des subventions, des prêts, des conseils techniques et l’annulation de la dette.

Lire la suite. 



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *