Crise à l’ONATEL : La direction réagit

651 0

L’ONATEL, dans ce communiqué, donne sa réaction sur la crise qui prévaut au sein de l’entreprise, en proie depuis quelques jours à un sit-in illimité du personnel. La direction dit être prête à renouer avec le dialogue dès la levée du sit-in  en cours. 

Suite aux mouvements sociaux que connait ONATEL-SA depuis le 20 septembre 2016, la Direction Générale de ONATEL-SA tient à porter à la connaissance de l’opinion publique les éléments d’information suivants :

  • Depuis la privatisation de ONATEL-SA, la Direction Générale a toujours privilégié un dialogue apaisé et constructif avec les partenaires sociaux, créant ainsi un climat ayant permis à la société de devenir le leader du marché national des télécommunications, à la pointe des technologies, notamment mobiles.
  • Ce dialogue permanent avec les syndicats, dans leur rôle de partenaires indispensables, a permis d’augmenter les salaires moyens des agents actifs d’au moins 60% depuis 2011.
  • Lors des négociations sur la dernière plateforme revendicative du syndicat SYNATEL, portant notamment sur des augmentations salariales, la Direction Générale en a accepté le principe, et a mandaté un cabinet spécialisé pour l’aider à proposer des corrections et amélioration pérennes et à en évaluer l’impact sur la société. Les conclusions de l’étude ont été partagées avec les partenaires sociaux.
  • Les discussions ont malheureusement été rompues unilatéralement et sans préavis par les partenaires sociaux, et un arrêt du travail a été déclenché dans toute l’entreprise, se traduisant par des interruptions de service hautement préjudiciables aux intérêts de l’entreprise et de ses clients.

La Direction Générale, tout en présentant ses excuses à la clientèle pour les désagréments subis, tient à assurer l’opinion publique et le partenaire social de son entière disponibilité à la reprise sans délai des négociations, dès la levée du sit-in en cours, dans un climat empreint de confiance et de respect mutuel des prérogatives de chaque partie, avec le souci commun de l’intérêt des salariés de l’ONATEL-SA, naturellement lié à celui de l’entreprise.

Fait à Ouagadougou, le 28 septembre 2016

NDLR : Le titre est de la Rédaction B24



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *