FBF : Kassoum Ouédraogo dit Zico, candidat pour faire la « place au jeu »

« Place au jeu », c’est l’intitulé du programme que compte mettre en place l’ancien international burkinabè Kassoum Ouédraogo dit Zico qui a déclaré sa candidature à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF). C’était le mercredi 28 septembre 2016 à Ouagadougou. Kassoum Ouédraogo, prône la rupture et estime que le football burkinabè doit être géré par ceux qui connaissent le milieu.

Avec son équipe de campagne, Kassoum Ouédraogo dit Zico veut remettre le football burkinabè aux footballeurs
Avec son équipe de campagne, Kassoum Ouédraogo dit Zico vouloir remettre le football burkinabè aux footballeurs

«Je veux être président de la Fédération burkinabè de football parce que notre football traverse une mauvaise passe sur tous les terrains, sportif, moral et économique.

Le constat est saisissant : des clubs de plus en plus faibles, une baisse considérable des spectateurs sur les terrains et des audiences TV, un corps arbitral déboussolé, des collectivités de plus en plus méfiantes. Tout laisse croire que le football burkinabè ne fait plus rêver ».

C’est partant d’un tel constat que Kassoum Ouédraogo dit Zico, président du club de football qui porte son nom, Kassoum Ouédraogo dit Zico Académie Football (KOZAF), a déclaré publiquement sa candidature pour l’élection à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF), prévue au mois de novembre 2016.

L’ancien international burkinabè estime que la FBF a aujourd’hui besoin d’être gérée par de vrais passionnés du football, par des personnes convaincues, disponibles et accessibles.

Pour lui, « le football doit être un domaine de cohésion et non de division. Oui, le football a besoin de rassurer les pères et mères de famille ». Kassoum Ouédraogo dit Zico estime avoir étudié le football et acquis suffisamment  d’expérience pour conduire sa destinée.

La candidature de Kassoum Ouédraogo dit Zico n’est-elle pas une manière de couronner une trentaine d’années de carrière dans le monde du football ? Non, répond celui qui veut succéder à Sita Sangaré. « J’ai décidé de me lancer dans cette course plutôt pour apporter ma touche, ma modeste contribution à l’édification d’un football professionnalisant et porteur dans notre pays », a expliqué Kassoum Ouédraogo dit Zico.

« Il ne faut pas lier la vie de la FBF à la victoire des Étalons »

Le directeur de campagne de Kassoum Ouédraogo dit Zico, soulignant que ce dernier est une référence dans le football, pense qu’il s’agit d’une occasion pour les acteurs de s’accaparer du football. Pour lui, l’actuel président de la FBF Sita Sangaré est incompétent pour diriger le football burkinabè.  Selon Issoufou Dem, le directeur de campagne de Zico, les fédérations qui se sont succédé ont toutes lié la vie de la FBF à celle des Étalons. C’est pourquoi de son point de vue, les anciens footballeurs sont les mieux placés pour diriger le football burkinabè.

Pour lui, Kassoum Ouédraogo dit Zico,  qui a fait son œuvre en tant que footballeur, dirigeant de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO), et président/fondateur du club qui porte son nom Kassoum Ouédraogo dit Zico Académie football (KOZAF), a toutes les qualités et l’étoffe qu’il faut pour diriger la structure. Pour le moment, l’équipe de Zico n’a rien dévoilé sur son programme. Il attend d’abord que la campagne soit ouverte.

Des adversaires menacent

Kassoum Ouédraogo dit Zico serait victime de menaces de la part de certains adversaires, selon plusieurs informations relayées de bouche à oreille.  Interrogé sur la question, Kassoum Ouédraogo dit Zico a refusé d’en parler. « Ils se reconnaîtront », a-t-il souligné. Toutefois, Zico a souligné que l’actuel Président de la FBF lui a proposé d’intégrer le futur bureau qu’il dirigerait pour occuper le poste de premier vice-président chargé des Etalons.

Les discussions n’ont pas abouti parce que Sita Sangaré attendait que lui fasse le pas « alors que c’est lui cherche à négocier ». Sur ce point, Issoufou Dem a fait savoir qu’il faille forcément aller aux élections afin que chaque candidat puisse montrer de quoi il est capable.  Pour lui, si le football burkinabè a du mal à prendre son envol, c’est parce que toutes les fédérations ont recherché le consensus.

Kassoum Ouédraogo dit Zico est le deuxième candidat officiellement lancé après Bertrand Kaboré, secrétaire général démissionnaire du bureau de Sita Sangaré.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page