Roch Kaboré : « Il nous faut des institutions fortes qui survivent à leur géniteur »

582 0

La Commission constitutionnelle devant travailler sur l’avant-projet de la nouvelle Constitution pour le passage à la Ve république au Burkina a été officiellement installée ce jeudi 29 septembre 2016 par le président du Faso, Roch Kaboré. Fort de 92 membres, cette commission est présidée par Me Halidou Ouédraogo.

A partir de cette installation officielle de la Commission constitutionnelle, celle-ci a tout au plus deux (02) mois, pour remettre l’avant-projet de la nouvelle Constitution,  a informé le président du Faso, Roch Kaboré en procédant à l’installation des membres.

Rappelant que l’élaboration de la Constitution de la Ve république est une promesse de campagne, Roch Kaboré a invité le président de la Commission constitutionnelle, Me Halidou Ouédraogo et ses collaborateurs à, à travers l’avant-projet de Constitution, « édifier une nation forte et démocratique ».

Roch Kaboré : « L’expérience démocratique dans notre pays est unanimement appréciée »

« Il nous faut des institutions fortes qui survivent à leur géniteur (…) Le monde entier reste attentif à ce qui passe au Burkina Faso. Depuis le succès de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, la résistance contre le putsch des 15 et 16 septembre 2015, la bonne tenue des élections présidentielle, législatives et municipales, la qualité de l’expérience démocratique dans notre pays est unanimement appréciée ».

Extrait du discours du président du Faso, Roch Kaboré, le 29 septembre 2016

Le président de la Commission constitutionnelle, Me Halidou Ouédraogo, a pour sa part rassuré que sa commission « peut mieux faire » que leur prédécesseur.

« Nous ne devons pas avoir peur. Nous devons réussir pour faire la passation de témoin entre les deux républiques, celle de la IVe et celle de la Ve», a martelé le président de la Commission constitutionnelle. Pour ce dernier, le Burkina doit saisir l’opportunité de renforcer l’Etat de droit.

La liste complète des membres de la Commission constitutionnelle ici : Près de 100 citoyens pour tailler les mesures de la nouvelle Constitution

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *