FESPACO 2017 : « La forêt de Niolo » en germination

269 0

« La forêt de Niolo » est le titre du projet de film long métrage du réalisateur Adama Roamba dont le clap de départ du tournage a été donné ce jeudi 29 septembre 2016 par le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Tahirou Barry à Ouagadougou.

Le scénario du film «La forêt de Niolo » traite de la problématique du boom minier au Burkina Faso avec ses corolaires de conséquences sur l’environnement.

Un ex-ministre des mines, après s’être octroyé lui-même un permis, décide d’exploiter un gaz dans son village. Face à l’opposition des villageois, il décide d’empoisonner la seule source d’eau potable du village afin de les obliger à quitter les lieux. S’engage alors un bras de fer entre lui et les villageois.

Pour le réalisateur Adama Roamba, la fiction est un prétexte pour mettre en exergue la nécessité de protéger l’environnement, de préserver les sites archéologiques et le peu de forêt qui nous reste.

Adama Roamba, le réalisateur de "La Forêt de  Niolo"
Adama Roamba, le réalisateur de “La Forêt de Niolo”

Des acteurs de renom du cinéma africain incarnent les personnages du film qui sera tourné à Ouaga et Bobo. Ce sont notamment Hamadoun Kassougué du Mali, Rokaya Niang du Sénégal, Gérard Essomba du Cameroun, Sawadogo Halidou dit Pagnagdé, Leila Tall et Noél Minoungou du Burkina Faso, des comédiens en qui le réalisateur dit placer sa confiance pour lui sortir un bon projet.

En route pour le FESPACO

Le film qui bénéficie de l’accompagnement du ministère de la culture à hauteur de 50 millions F CFA et fait partie des projets de films sélectionnés par le ministère pour représenter le Burkina Faso au FESPACO prochain. Il sera prêt dans deux mois, prévoit Roamba.

Le ministre de la culture Tahirou Barry a encouragé la volonté du réalisateur  à relever le défi malgré la modicité des moyens.

Adama Roamba est scénariste, réalisateur et producteur qui a plusieurs œuvres à son actif. Des courts métrages comme « Rencontre en ligne » et « Humaniatire » et des séries télévisuelles à succès telles que  « Pétit sergent », « Le célibatorium » ou « Du jour au lendemain ».

Cependant, « La forêt de Niolo » est son premier long métrage et le Ministre de la culture  de dire :  «J’ose espérer que le film sera d’une qualité et certainement  va retenir l’attention générale des cinéphiles ».

Revelyn SOME

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre